Conseils divers

Blogueuse, une vie de rêve mais un réel métier

20/08/17 / 79 Comments
Casual parisian outfit

Casual parisian outfit

Aujourd’hui, suite à un énième article sur le « métier » d’influenceuse, j’ai finalement décidé d’ouvrir mon ordinateur pour réagir. En me baladant sur Facebook, je suis tombée sur cet article. L’article en soi ne dénigre pas encore une fois le métier de blogueuse, mais à l’inverse parle d’une étude réalisée par une chercheuse américaine prouvant que certes, les influenceuses font un métier de rêve, mais qu’il s’agit de réel métier pour certaines, qui ne doit pas être dénigré. L’article est positif pour nous blogueuses (pour une fois!), mais ce qui m’a choquée et poussée à rédiger cet article, ce sont les commentaires sous la publication Facebook. « Blogueuse », métier de rêve et vie de rêve? En partie, bien évidemment ce serait malhonnête de le nier ! Mais je vais vous parler un peu de la réalité qui se cache derrière ce métier de rêve.

L’article aurait pu être intéressant, mais est légèrement bâclé et ne cite qu’un seul point de l’étude de la chercheuse New-Yorkaise :

« Nous voyons maintenant la lignée de cette dévalorisation du travail dans l’économie des médias sociaux. Je vois ces investissements de temps et d’énergie comme une forme de travail, mais ils sont souvent considérés comme des loisirs, comme amusants et comme quelque chose qui ne devrait pas être récompensé matériellement. »

Je suis entièrement d’accord avec cette réflexion, et après ma lecture, j’étais heureuse de voir enfin des journalistes partager un point de vue positif, intéressant sur notre situation en tant qu’influenceuse, blogueuse ou youtubeuse. Puis est venu le moment où j’ai commencé à lire les commentaires sous la publication Facebook partageant l’article … édifiant. Facebook n’est bien évidemment pas connu pour rassembler des gens qui réfléchissent sur un sujet avant d’en parler, qui se renseignent pour construire une critique raisonnée, mais mes yeux se sont écarquillés devant l’imbécilité (pour rester polie) de ces personnes.

Certes, en tant que blogueuse (je vais utiliser ce terme car il me concerne mais on peut très bien assimiler à la réflexion qui va suivre les youtubeuses ou influenceuses de toutes sortes), on vit une vie de rêve : on croule sous les cadeaux des marques, on voyage dans des pays de rêve souvent en grande partie gratuitement, on bosse à la maison, on rencontre pleins de gens, on tisse des liens, on partage sa vie sur snapchat ou instagram stories … Tous ces faits sont vrais. Voilà à quoi ma vie professionnelle « visible » se résume presque. Mais est-ce la réalité? Bien évidemment, quelqu’un qui a un peu de recul et de réflexion, verra vite le travail qu’il y a derrière un blog, des posts instagram, et même la publication de stories. Vous n’y croyez toujours pas? Laissez moi vous expliquer à quoi ressemble ma vie.

Je vais structurer mon article comme une « réponse » à certains des commentaires postés.

Tout d’abord, pour ceux qui tomberaient sur cet article sans me connaitre, je suis avant d’être blogueuse (de métier), une étudiante en droit en master. Je combine donc une vie professionnelle remplie, avec des études compliquées. Je vais parler en « JE », parce qu’on est sur mon blog, mon univers, mais je parle au nom de toutes ces filles qui font le même métier que moi et que vous aimez tant critiquer.

FullSizeRender

Mes journées, je les commence tous les jours à 7h du matin. Certes je pourrais être encore plus à plaindre et commencer mes journées à 4h du matin comme certaines personnes qui doivent se rendre à un travail extrêmement éloigné de leur domicile, ou parce qu’ils ouvrent leur boulangerie à 6h du matin par exemple. Mais non, je commence, comme la plupart des gens je pense, mes journées à 7h du matin.  Oh, on dirait déjà qu’un mythe vient de tomber … je ne fais pas des grasses matinées tous les jours !

Si je dois commencer mes journées aussi tôt, c’est parce qu’elles vont être très remplies et qu’avant 22h je n’aurais pas de répit :

  • je vais soit partir pour une journée de tournage pour une marque avec laquelle je travaille. Pendant cette journée de tournage, après parfois une ou deux heures de routes pour arriver sur le lieux, je vais travailler au même titre que n’importe quel acteur, ou star qui tourne un spot publicitaire. Si j’arrive à respirer entre deux prises, ce sera pour checker mon téléphone, répondre à des commentaires, des mails, ou des coups de téléphones d’autres marques qui souhaitent discuter avec moi. En général, les tournages se finissent vers 16h/17h, je n’ai pas le temps de faire ma journée « classique » de travail donc quand je rentre chez moi je m’attelle à répondre à tous les mails de la journée, à passer quelques coups de téléphone, payer des factures, en envoyer d’autres, poster sur instagram, préparer des articles … Je ne lache pas mon ordinateur avant 22h/23h en général, 1h du matin quand ca va mal. Si tu totalise les heures de ma journée de travail, on est donc à presque 15h de travail avec même pas 1h de pause sur la journée.
  • Bien évidemment, heureusement les journées de tournages ou de shootings ce n’est pas tous les jours ! La plupart du temps, mes journées de travail se passent à la maison. Au programme en général: gestion de l’entreprise (même si ma société a un an, il y a toujours quelque chose à faire : la comptabilité, la mise à jour des factures, la mise en ordre de divers documents, les relances des clients …), réponses aux mails, rédaction d’articles, retouches des photos, montage des vidéos, gestion de la relation avec les marques (ne pouvant pas tout gérer je suis heureusement aidée par une personne qui me représente auprès des marques), réponses aux différentes questions posées par les gens qui me suivent, amélioration de la mise en page du site, des réseaux, recherche sur les e-shops ou magazines des nouvelles tendances à shopper et à partager, régulièrement mes lunchs se font en compagnie de représentants de marques ou d’agences afin de discuter de futurs projets … Tout en gardant à l’esprit que je bosse aussi pour l’université. Oh, ca en fait des choses pour quelqu’un qui est payée à « ne rien faire » ?
  • On est souvent payées pour « voyager » avec des marques. Bien souvent, ces voyages constituent des « one-shot », on part tot le matin, on revient déjà le lendemain dans la matinée. Ces voyages sont souvent ultra-courts, et le temps sur place est entièrement consacré à la création de contenu. Prenons par exemple un voyage fait avec une marque de cosmétique dernièrement en Grèce : arrivée sur place le dimanche à 23h, je suis repartie le mardi dans la matinée. Ce qui ressemble à un voyage de trois jours en Grèce n’a donc duré qu’un peu plus de 24h avec près des 2/3 du temps consacré au travail. Sur place nous devions réaliser avec ma copine influenceuse, une vidéo du voyage, ainsi que six photos instagram si je me rappelle bien. On devait caler ça entre deux conférence de presse présentant le produit d’une bonne heure et demi chacune. Résultat? Nous avons enchainé toute la journée les shootings, « créant » le contenu pour la marque, impliquant de devoir changer de tenue pour chaque photos, de lieux pour chaque photo, de réfléchir à la « mise en scène », au scénario de la vidéo, tout ça pour deux personnes dans un temps défini. Quand sur instagram vous voyez une jeune fille allongée sur son transat entrain de faire « bronzette », sur un rocher entrain d’admirer la mer, en réalité, la photo est montée de toute pièce et l’instant n’a duré que le temps du shooting sans aucunement profiter de l’instant présent. Sans oublier que quand on est à l’étranger en train de travailler, il n’empêche que la vie continue de fonctionner à coté et qu’il faut quand même gérer tout derrière. Certes, ce n’est pas déplaisant comme métier, je ne fais pas d’article pour me plaindre j’aimerais juste que vous compreniez que ce que l’on fait est tout à fait autant respectable que la personne qui va tous les matins travailler dans une boutique de vêtement comme vendeuse ou comme infirmière  dans un hôpital. Vous ne dénigrez pas le métier de journaliste pourtant nos vies professionnelles sont extrêmement similaires.
  • J’oublie peut-être de spécifier que nous n’avons presque pas de week-ends, et que l’on travaille indifféremment le samedi et le dimanche comme n’importe quel autre jour de la semaine.

FullSizeRender 4

Quand on est blogueuse et qu’on a réussit à en faire son métier, l’aspect des photos publiées est ultra important afin d’entretenir et de professionnaliser son image sur les réseaux. Une photo instagram publiée par une blogueuse professionnelle (je dis ça mais il y a également énormément de filles qui font ça pour elles-mêmes sans gagner 1€ derrière et qui fournissent autant de travail donc c’est encore plus à leur honneur), ça comptabilise parfois presque une journée de travail derrière : tu as tout d’abord le shooting. La photo est souvent issue d’une série de photos faites dans des shootings, qui ont nécessité parfois beaucoup de déplacements, beaucoup de tentatives, donc on peut bien compter 3h de temps rien que pour produire la photo qui sera finalement postée sur instagram ou sur le blog. S’ajoute à cela environ (pour les rapides), au minimum une heure de retouches. Ce temps de retouche peut parfois monter jusqu’à 2 ou 3 heures quand tu n’es pas satisfaites de ton travail, qu’il y a des personnes à retirer des photos, des cheveux dans le visage, des équilibres de lumières à faire à cause d’une mauvaise luminosité. Vient ensuite la rédaction du texte qui accompagnera la photo ou l’article. Bien évidemment pour une photo instagram, ça va relativement vite, mais ça peut monter jusqu’à presque une demi heure quand tu dois trouver les liens des pièces que tu portes, les différents hashtags que tu dois utiliser si tu collabores avec une marque, vérifier que la photo rentre dans tous les critères que la marque t’a énuméré (parfois, il y a en a une vingtaine pour vous dire!!!). Pour un article de blog, la rédaction d’un texte peut prendre plusieurs jours en fonction de la qualité de ce dernier et des recherches à fournir. Heureusement (faudrait pas qu’on bosse trop n’est-ce pas?) ces articles sont rares, et ceux que je poste ne font en général pas plus de 500 mots pour un total de deux à trois heures de travail. Pour instagram, le compteur s’arrête là, mais pour l’article de blog, on peut encore compter sur l’amélioration du référencement de l’article (encore une compétence que j’ai du acquérir!) afin de pouvoir se positionner correctement dans google, le partage de l’article sur les différents réseaux qui existent (il y en a tellement maintenant que ça prend un temps monstre de faire ça correctement). Mais attendez, ça fait combien d’heures de travail pour cette photo instagram, cet article? Presque 4h30 pour une photo instagram et presque 10h pour un article de blog? Bien évidemment c’est aléatoire et une photo instagram spontanée prise de ton lunch du jour sera postée en moins d’une heure, mais je parle ici de l’aspect professionnel et donc de photos qui en général sont postées dans le cadre de collaborations rémunérée ou non, parce que oui, on est même pas toujours payées pour fournir tout ce travail.

FullSizeRender 3

En tant que blogueuse, j’ai dû apprendre à manier un tas de casquettes : j’ai du apprendre à être photographe, vidéaste, apprendre à maitriser photoshop ou lightroom pour retoucher mes photos, final cut pro ou adobe première pro pour monter et retoucher mes vidéos. J’ai du apprendre à être codeuse, web designer, afin de créer mon identité visuelle, mon site, et de pallier les différents bugs que mon site rencontre. J’ai du apprendre à être community manager, à créer mon identité visuelle sur les réseaux sociaux et gérer ces derniers. J’ai dû apprendre à être journaliste, afin de rédiger des articles complets, intéressants, recherchés. Je suis aussi déjà un peu avocate avant l’heure, quand je dois régler des conflits contractuels avec les marques avec lesquels je travaille. Je suis aussi conseillère mode, conseillère en image, quand je réponds aux demandes de mes lectrices pour avoir des conseils personnalisés. Je suis directrice d’entreprise, j’ai commencé mon activité il y a deux ans en tant qu’indépendante complémentaire, pour aboutir aujourd’hui à gérer ma propre société composée de ses différents acteurs : comptable, co-gérant, manager. Voilà combien de compétences acquises sur le terrain, le terrain du web, que je pourrais mettre sur mon CV?

Mais en soi, c’est vrai, pourquoi est-ce qu’on fait tout ça? Est-ce que ce travail est justifié? A quoi on sert au final? Certes, notre travail pourrait être payé pour le nombre d’heures passées à créer ce contenu. Mais souvent, les rémunérations sont décuplées plus le nombre de personnes qui suivent la personne est grand. Si vous n’avez pas encore compris l’importance des blogueuses et influenceuses, vous êtes en retard de quelques guerres. A l’époque du digital, les publicités TV ou papiers ont perdu petit à petit l’influence et leur place dominante dans le secteur de la publicité. Qui a pris leur place? Les réseaux sociaux! Et qui est actif sur les réseaux sociaux? Les blogueuses, les instagrameuses, les youtubeuses (désolée les mecs je vous compte dedans aussi ^^), les influenceuses. Qui sont les personnes qu’il faut contacter si tu veux mettre en avant ton nouveau produit, si tu veux que les jeunes s’arrachent ta dernière création? Nous ! Notre métier a une place considérable dans le milieu publicitaire. Certes, tout le monde n’a pas une éthique du tonnerre, et parfois certaines blogueuses deviennent de réels panneaux publicitaires, sans parler des personnes issues de la télé réalité qui parlent de produits parfois même dangereux pour la santé. Mais il y a aussi des filles qui savent faire le tri entre ce qu’il faut montrer, ce dont il faut parler et ce dont elles ne veulent pas parler, celles là font leur métier correctement et éthiquement, sans tricher sur le nombre de personnes qui les suivent, ou sans mentir sur le produit dont elles parlent. Certes on a moins d’utilité que le chirurgien ou  l’ingénieur, mais chacun sa branche pardi. Si on joue dans ces eaux là, quel est l’utilité du footballeur ?? De la mannequin? La blogueuse, la youtubeuse, son métier est de divertir, d’inspirer, de créer les tendances, de les dénicher. On n’a peut-être pas la même utilité qu’un chirurgien qui va sauver des vies, mais il n’empêche qu’on fait partie du système actuel, dans la branche du divertissement et de la consommation.

Bien évidemment, peu y voient aussi l’aspect créatif derrière. La mise en scène des photos, des shootings, la création des tenues, des scénarios pour les vidéos, c’est un véritable métier artistique également pour celles qui s’appliquent dans ce qu’elles font et qui ont décidé de le tourner de la sorte. Je pense notamment à des filles comme Natacha Birds qui fournissent un travail de titan. Mais j’oubliais, on est payées à ne rien faire.

A coté de cela, peu d’influenceuses peuvent se vanter de réellement en vivre confortablement. Pour la plupart, la « rémunération » ne consiste qu’à recevoir quelques cadeaux et autres produits gratuits et à être invitée à quelques soirées mondaines. Alors que ces filles fournissent un travail tout aussi conséquent (et parfois meilleur) que certaines blogueuses professionnelles. Nous ne devons pas être plus d’une dizaine en Belgique a réellement vivre de notre activité de blogueuse, youtubeuse ou influenceuses. Toutes les autres filles que vous voyez font ca pour la plupart gratuitement et c’est encore plus à leur honneur de continuer à mener leur barque malgré le fait de ne pas avoir de retour financier derrière, ou minime, tout ça par passion du web, du partage, et de l’échange. Elles combinent souvent leur blog avec des études, un métier, parfois plusieurs ce que je trouve, pour ma part plus admirable que détestable.

En conclusion, non je ne suis pas à plaindre. Chaque jours, j’ai la chance de me réveiller en sachant que je vais travailler pour une cause qui me plait, qui me passionne, pour moi-même étant donné que je suis mon propre patron. Vous pouvez m’envier si vous voulez, c’est sur, qui ne rêverait pas à 23 ans d’avoir créé son entreprise, d’avoir presque son diplôme de droit en poche malgré le fait de travailler à développer son activité simultanément à des études compliquées, de pouvoir avoir un salaire confortable tous les mois, et ce grâce à une activité qui vous passionne et pour laquelle vous pouvez travailler sans compter les heures? Oui je suis chanceuse, mais la chance je l’ai provoquée. Ca ne tombe pas du ciel ce genre de situations !! J’ai bossé pendant des années gratuitement, étudiant la journée, travaillant sur mon blog la nuit, pour apprendre, m’enrichir, comprendre le milieu dans lequel j’étais tombée, en délaissant souvent ma famille, mon petit ami, mes amis au profit d’une cause qui ne me rapportait à l’époque rien du tout mais me passionnait. J’ai perdu des amis qui m’étaient extrêmement proches car je me consacrais à 200% à ce blog qui ne me rapportait à l’époque presque rien hormis quelques vêtements et produits de beauté gratuits. J’ai sacrifié ma vie estudiantine pour pouvoir me consacrer au développement de mon site, de mon image, à chercher de nouvelles idées, pour se renouveler, se différencier. Je l’ai fait par passion, jamais je ne me suis sentie obligée de faire tous ces sacrifices, mais je les ai fait. On arrive pas là sans sacrifice ni travail. Alors par pitié, arrêtez de dénigrer le travail que font les blogueuses, au simple titre que vous ne comprenez pas notre boulot, on ne vous demande pas de nous plaindre, loin de là, bien évidemment on travaille dans un milieu de rêve, on traverse des dizaines de pays grâce à notre métier, mais il n’empêche que l’on a droit d’avoir du RESPECT pour ce que l’on fait pour les raisons que je vous ai déjà énoncées plus haut, au même titre que vous respectez une boulangère, une mannequin, une vendeuse, une médecin, une bar-man. Le monde du web c’est l’inconnu pour beaucoup, et encore plus pour les anciennes générations, et ne sous-estimez pas notre travail au simple titre que vous ne voulez pas comprendre ou que vous êtes aveuglé par l’aspect superficiel de notre métier, réfléchissez, et voyez tout ce que ca implique derrière, au même titre que n’importe quel métier. Beaucoup nous rigole au nez en disant qu’ils pourraient faire pareil, que c’est facile de devenir influenceur, mais si vous tentez l’expérience, vous comprendrez peut-être que finalement, ce n’est pas donné à tout le monde.

Ce que tu pourrais aussi aimer

Commentaires

  1. Christine Moreau
    4 mois 
    Répondre

    Waw Claire ton article est juste époustouflant, il n’y a rien à redire, ton travail est remarquable, et admirable et tu ne cesses d’évoluer ! C’est vraiment dingue! Felicitations en tout cas pour tout ce que tu accomplis, parce que comme tu dis ce n’est vraiment pas donné à tout le monde et c’est très rageant et vexant que des personnes se permettent de réduire ce métier à rien.
    Je te souhaite sincèrement de poursuivre dans ta réussite 🙂

  2. Anastasia Vervueren
    4 mois 
    Répondre

    En faite, je pense que de nos jours. À quelques exceptions prêts, tout le monde sait très bien ce qui se cache derrière tout le glam et paillette de ce métier.
    En revanche si les commentaires que je vois dans ton article persistent j’aurais plus tendance à dire qu’il s’agisse de jalousie pure, dure et simple !
    Les commentaires que tu screens sont pleins d’insultes gratuites…
    Je pense qu’il faut surtout arrêter de se justifier. Un métier c’est un métier et les rageuses sauteraient sur l’occasion si elles avaient what it takes pour en faire autant. Tu fais ce que t’aimes. Tu bosses dur pour. C’est le principal.

  3. Hello Claire!

    Je te suis depuis un petit moment maintenant, mais je n’ai jamais laissé de commentaire (du moins je ne pense pas :D), mais je tenais à te remercier pour cet article qui remet un peu les pendules à l’heure. C’est dingue de lire ce genre de commentaires, il y a vraiment des gens très étroits d’esprit (ou alors ils ne veulent pas comprendre parce qu’ils sont envieux, mais ça c’est encore autre chose). J’ai un blog depuis plusieurs, je n’en vis pas du tout, mais ça me choque quand même de lire les remarques de certaines personnes quand on pense à la quantité de travail que nécessite un blog… En tout cas ton article est bien écrit et structuré!

    Bisous (et vive les blogueuses belges 😀 )

    Adèle

  4. Super article Claire!
    Je te suis depuis plusieurs années maintenant et je trouve que tu fais très bien ton job. Pour avoir un blog aussi (mais pas de façon pro), je suis bien consciente du boulot de titan qu’il y a derrière tout le contenu que tu crées et je te trouve inspirante, fraîche, franche et très pro! ❤️ Continue donc de bosser comme tu le fais, de créer des looks de dingue et de profiter de tout ce que cela t’apporte car tu le mérites amplement!
    J’espère avoir l’occasion de te dire tout ça en vrai un de ces 4
    Belle soirée!
    Elodie

  5. Orosca
    4 mois 
    Répondre

    Coucou Claire, je voulais juste te dire que j’admire énormément ta personne. Au-delà de ton instagram et de ton blog parfait. J’ai un profond respect pour les personnes qui comme toi, arrivent à s’investir autant dans quelque chose qui les passionne et qui prouvent que rien est impossible! Certes, tu es belle, tu as du gout, tu as du style mais tu es surtout très intelligente et cet article ne fait que le prouver davantage! Continue ce que tu fais car tu es très douée pour ça. Les gens auront beau dire ce qu’ils veulent, toi tu sais au fond de toi ce qui t’amine et les raisons pour lesquelles tu le fais, et c’est cela le principal après tout!

    Orosca, une fidèle lectrice

  6. Aurélie
    4 mois 
    Répondre

    Tellement réaliste ton article, je ne suis qu’une jeune blogueuse et je n’en fais pas mon métier et pourtant j’entends très souvent que je n’ai pas à me plaindre, on croit que tout met offert et que ce n’est qu’un loisir ridicule… mais peu savent le travail qu’il y a derrière chaque publications et le nombre d’heures qu’on y consacre.

    Tu as été courageuse de lire les commentaires sur Facebook, en tout cas ta réponse surplombe de loin toutes ces allégations ridicules.

    Des bises.

  7. Clara Mirakaj
    4 mois 
    Répondre

    Je viens de lire ce nouvel article.
    Pour moi, votre métier est un métier qui me fait rêver. Un métier que j’aimerais exercer mais que je sais très bien que jamais je serais capable de faire.

    Je ne comprends pas les gens qui vous critiquent. Tu l’expliques très bien, c’est énormément de travail sur le long terme. Ce n’est pas doué à tout le monde de trouver du contenu pour survivre pendant des années. Je vous envie car vivre de sa passion, c’est un rêve (mais pas de jalousie de ma part) mais surtout je vous admire!

    Bien sûr il y a de la jalousie dans les commentaires des gens mais j’ai l’impression que le gros problème, c’est que vous n’avez pas fait d’étude pour y arriver. Et ça, cela dérange chez nous. Ici, tu ne fais pas d’étude, tu n’es pas dans la norme, tu ne fais pas un vrai métier,…

    En tout cas, j’espère que les critiques des gens ne te font pas trop de mal. Tout ce que tu as aujourd’hui, tu as énormément travailler pour! Et continue comme ça 🙂

  8. Alyce (dagzdy)
    4 mois 
    Répondre

    Alors je ne sais même pas par quoi commencer, car malheureusement, nous vivons dans un monde remplit de cons et de gens fermés d’esprit! Pour tout dire, ça fait seulement quelques semaines que je me suis mise à suivre des blogueuses et je suis totalement conquise par tous les profils sur lesquels je tombe ainsi que les blogs! Je dois avouer qu’au début, je ne pensais pas que ça demandait AUTANT de travail et c’est en lisant des articles, regardant des vidéos, en voyant des snapchats que j’ai compris qu’il y avait DES HEURES voir des jours de travaille derrière chaque chose que vous entreprenez! J’ai regardé quelques vlogs à toi et quand je vois tout ce que tu dois faire quand tu pars en voyage quelque part, j’ai regardé ta vidéo une semaine avec toi et je me suis dit « Mais comment elle fait? », je suis à l’université en Pyscho et rien que mes cours me prennent presque TOUT mon temps alors me lever aussi tôt tous les matins, écrire des articles, retoucher des photos, aller chercher des colis, collaborer avec des marques, faire des recherches mais WAAAAAW je me dirais qu’il me faudrait plus de 24H dans une journée! Je suis impressionnée par tout le travail que tu fournis + tes cours de droit, je pense que même si ton article est vraiment génial tu ne devrais pas te laisser blessée par des gens qui critiquent, les gens ADORENT parler sans connaissance de cause, quoi qu’on fera on sera toujours critiqués et moi ça me fend le coeur quand je vois des blogueuses qui sont mal par rapport à certaines critiques ou encore qui galère avec des collaborations puis il faut pas oublier que derrière ce métier se cache des humains et en lisant beaucoup d’articles sur ton blog, sans même te connaître je peux déjà dire que t’es bourrée de qualité, tu es intègre et ça c’est, je pense que pas mal de gens ont perdu cette qualité! Si les gens ne sont pas capable d’élargir un petit peu leurs façons de penser, ce sont des personnes qui n’en valent absolument pas la peine.
    J’adore TOUJOURS ce que tu fais et je dois même avouer que quand tu postes un peu moins de snap, instastories j’arrive à me dire vivement les prochaines, on s’attache à vous et vous faites parties de notre quotidien alors merci pour tout ce que vous faites<3! Cela peut paraître débile mais maintenant grâce à tous ses blogs, j'ose m'habiller de la façon que je veux sans avoir peur d'être critiquée, je découvre pleins de choses, comme quelques trucs sur la culture japonaise que je n'avais pas connaissance jusqu'à ce que je lise ton article, je découvre de chouette adresse pour aller manger avec mes amis et passer d'agréable moment, je me déconnecte quelques secondes de ce monde parfois cruel pour rentrer dans le votre et ça fait un bien de folie.
    Personnellement je suis épatée par tout ton travail, c'est tout love ce soir <3

    • Alyce (dagzdy)
      4 mois 
      Répondre

      Waw! Désolée je t’ai écris un roman, je me suis laisser emporter par l’émotion haha! Toi qui soupe chez tes parents, je t’en fais de la lecture!!!

  9. delios
    4 mois 
    Répondre

    euh..c’est un métier « blogueuse ».. ????

  10. Léonor
    4 mois 
    Répondre

    C’est incroyable à quel point les gens aiment critiquer tout ce qui leur passe sous la main. Je comprends que le métier de blogueuse soit trop nouveau pour pouvoir s’enraciner dans des esprits très peu ouverts, mais pourquoi ces esprits fermés n’en profiteraient pas pour fermer leur bouche par la même occasion ?
    Le troisième commentaire sur l’utilité me fait légèrement sourire. Si tous les jobs devaient être utiles dans la mesure où ils sauveraient des vies, on aurait beaucoup de personnes au chômage. Un nombre incroyable de gens sous-estime l’importance du divertissement et de l’information. Si une blogueuse est inutile, alors c’est aussi le cas des comédiens, des acteurs, des chanteurs, des présentateurs d’émissions de télé, et j’en passe. Mais que serait le monde sans toutes ces personnes, sinon un endroit déprimant à souhait ?
    Ce commentaire me fait sourire aussi car avant de me lancer comme indépendante, je travaillais en entreprise comme beaucoup de gens… Un job bien vu car assez normal pour pouvoir être compris par tous les imbéciles, et malgré tout je suis passée par une crise pendant laquelle je me sentais inutile. Je travaillais dans la communication interne pour une entreprise productrice de bières, alors imagine : je ne faisais que transmettre des informations à des employés pour m’assurer qu’ils restent engagés envers leur travail et leur entreprise. Et s’ils n’étaient pas engagés, le pire qu’il pouvait arriver c’était que l’entreprise vende moins de bières. … Tu parles d’une utilité, hein. Et pourtant, des jobs comme ça il y en a plein et on en a besoin pour faire tourner le monde et notre société (on aurait quand même beaucoup de personnes pas contentes si elles avaient moins de bières à boire ahah). Alors, que certaines personnes trouvent un travail inutile, ok. Mais qu’elles en profitent pour le dénigrer juste parce que ELLES pourraient s’en passer, ça me dépasse. De toute façon, aucun job n’existerait si l’entièreté de la population le trouvait inutile.
    Moi, en tout cas, j’ai beaucoup d’admiration pour toi et les autres influenceurs (enfin les vrais, pas ceux qui ont acheté leurs followers ahah). Bisous !

  11. Marina
    4 mois 
    Répondre

    Là, tu as tout dit et surtout BIEN dit !!
    Tu as vraiment bien fait de faire cet article même si ce n’est pas les plus visés qui le liront, mais plutôt t’es fidèles qui eux aussi en apprendront sûrement un peu plus sur le métier…mais peut être qu’un jour les médisants passeront par là….
    Tu évolus de jour en jour et tout ça tu le mérites bien !! ♡ xo

  12. Delvaux
    4 mois 
    Répondre

    Merci. Merci pourquoi ? Pour être quelqu’un de lucide et qui exprime les choses avec beaucoup de bon sens critique. Je suis pas blogueuse, rien de tout cela en fait mais j’admire comment tu peux t’exprimer « simplement » en mettant les choses correctement au clair. Les critiques inutiles sont souvent venues droit de personne qui n’ont pas essayé, qui croient que les métiers respectables sont ceux dont on entend souvent parler et qui restent dans leur bulle de « fermeture du monde et ses nouvelles idée ». Pour ma part j’ai Instagram car, pour le moment, j’aime faire des photos et y lier une description qui me parlent en lien avec la photo mais aussi tout simplement partager les petites choses de ma vie. Un compte comme il y en a plein et déjà l’envie d’être « présentable ». Cette envie révèle déjà de la complexité à trouver quelque chose qui me plait, « lier » mes photos entrent elles ext… J’essaye et grâce à cela je ne peux que vous admirer autant que vous êtes car grâce à cela, on ne peut que voir le travail, le temps, la passion donné par « une simple photo et sa description ». Puis à ajouter la vie familiale, estudiantine et tous les autres petites choses de la vie : wouaw. Vous méritez du respect, de la tolérance et des retours positifs à même titre qu’un/une autre. On voit que ton blog et tout l’univers autour te fais grandir car ca fait un moment que je te suis et personnellement je vois des améliorations (pas que tu faisais n’importe quoi, mal et de manière « moche » on se comprends) ! Mais surtout point de vue contenu et petits détails qui font la différence… BREF, je voulais te dire que je t’aimais fort et que ton job, c’est un job de rêve mais, ce rêve c’est toi qui a mis tous les moyens possibles et inimaginables pour y parvenir… ❤️❤️

  13. morgane
    4 mois 
    Répondre

    Coucou. J’ai adoré ton article et j’en aiappris bbeaucoup sur ce qui se cahe derrière tout ce travail. Même si je suis instagrameuse aussi. Lais je te comprends. Et même si je n’ai que très peu d’abonnés sur insta. Cette passion demande un travail incroyable qui mérite d’être reconnu. C’est pas tous les jours facil mais c’est une magnifique passion. Est ce qu’il serait possible de t’envoyer un msg privé sur instagram pour en savoir plus sur ton blog?

  14. Pleignet
    4 mois 
    Répondre

    Super article! Tu donne les arguments qu’ils faut pour bien reflechir et c’est top Moi je te dis chapeau pour tout ce que tu fais car moi meme je ne pourrais pas. Continue bisous

  15. Collet Gwendoline
    4 mois 
    Répondre

    Waw, j’ai pas d’autres mots!!! Je te suis depuis maintenant trèèèèès longtemps et encore une fois tu m’as épatée!!

  16. Raphaëlle
    4 mois 
    Répondre

    Un mot, chapeau. Ce monde m’a toujours fascinée, au point que j’en fasse le sujet de mon mémoire en communication (tu as d’ailleurs fait partie des blogueurs interrogés, merci encore haha). Rien n’est plus facile que de se cacher derrière un écran et laisser la fustration et la jalousie prendre le dessus. Tu as fait de ta passion un métier et c’est un exemple pour tous les jeunes qui se cherchent et qui hésitent à se lancer dans n’importe quel secteur. Quelqu’un qui a du succès aura toujours des ennemis, et je t’admire aussi de toujours garder la tête haute et les pieds sur terre. Continue d’aller toujours plus loin, de viser toujours plus haut, tu entendras de moins en moins les imbéciles restés coincés tout en bas haha 🙂

  17. Lilouuuu
    4 mois 
    Répondre

    Je comprend totalement ce que tu dis et je suis entièrement d’accord. C’est un travail de fou d’être bloggeuse !
    Gros bisous
    http://lilouuuu.com/

  18. Hélène
    4 mois 
    Répondre

    Cet article remet bien les choses ( et les gens) a leurs place. Pas sure qu’il touchera vraiment les personnes visées puisque les followers qui te suivent le font car ils apprécient déjà ton travail. Je suis contente de ce petit « coup de gueule » car c’est vrai qu’on ne s’imagine pas toujours tout le travail qu’il y a derrière tes posts insta ou ton blog. Ne pas oublier que derrière tous ces haters se trouvent des ignorants qui ne doivent pas bien être au courant que l’on est en 2017 et que les professions ont évolués avec leur temps mais aussi et surtout des jaloux qui préfèrent se dire que tu ne fais rien plutôt que de respecter le travail accompli. Tu as bien raison de te défendre et de défendre ton travail et tes idées. Continue comme ça, la plus belle des récompenses ce sont tous ces gens qui te suivent, et te soutienne pour que tu continues ce beau métier.

  19. sarah
    4 mois 
    Répondre

    « A coté de cela, peu d’influenceuses peuvent se vanter de réellement en vivre confortablement. Pour la plupart, la « rémunération » ne consiste qu’à recevoir quelques cadeaux et autres produits gratuits et à être invitée à quelques soirées mondaines. Alors que ces filles fournissent un travail tout aussi conséquent (et parfois meilleur) que certaines blogueuses professionnelles.  »

    Bonjour Claire

    je rebondis sur cette phrase… car j’ai un blog depuis 2010 mais qui ne décolle pas
    de même que beaucoup de blogueuses qui sont là depuis 10 ans ne vivent pas de leur blog comme c’est le cas de certaines

    alors une question : à ton avis, qu’est ce qui fait que certaines blogueuses arrivées il y a 2 ou 3 ans gagnent énormément de followers et de fric alors que les pionnières en ont moins ?!

    merci de ta réponse

  20. Sarah
    4 mois 
    Répondre

    Article édifiant Claire! Pour ma part, j’ai du mal à comprendre qu’il y ait encore des gens qui se disent que ce métier est facile et injustement rémunéré! Par ailleurs, merci pour tes mots concernant les blogueuses qui font ce travail gratuitement à côté d’un autre boulot. Pas évident, mais tellement enrichissant et passionnant

  21. Ouaw ! On voit que tu satures et que tu avais besoin que ça sorte 🙂

    C’est dommage que beaucoup de gens ne comprennent pas le travail que tous les Influenceurs fournissent…

    Pour ce qui est du métier de rêve, soit, tu vies de ta passion mais comme on dit, quand la passion devient un métier, elle se perd… est ce que desfois cela ne te fait pas peur de justement vivre de ta passion ? De faire certaine chose par « obligation » et non par plaisir ? (j’entends dans le sens où tu dois être dispo un minimum, toujours te tenir, être organisée etc)

    En tout cas, tu mérites une petite courbette pour le beau travail que tu fournis ! Beaucoup de gens seront éteins sans inspirations de la part des Influenceurs 🙂

  22. Soumah Fatou
    4 mois 
    Répondre

    Je suis tout à fait d’accord avec toi. Je t’avoue que moi aussi je pensais qu’être une blogueuse c’est un « travail de rêve » mais quand on lit cet article bah on se rend compte quant fait il y a beaucoup de chose à faire pour rendre cette activité comme un rêve (ca veut rien dire.. bref) En général on critique souvent le travail qu’on voit en face de nous s’en se rendre compte du travail derrière. Je te suis depuis longtemps (presque 1 an) et on voit la qualité de tes articles, tes photos, comment tu rédiges et tout. On voit que tu passes du temps et de l’énergie et que tu te donne à fond. Tu es géniale comme blogueuse comme tout les autres blogueuses du monde ! Voilà, bisous

  23. Charlotte Van den Driessche
    4 mois 
    Répondre

    hellooo! D’habitude, c’est pas mon style de mettre des commentaires sur les blog etc mais la juste: B-R-A-V-O ! Ton article est super, on sent vraiment ton implication dans ton métier! Je te suis depuis quelques années et il est clair que ta popularité grimpe en flèche et qu’a cause de ça, certaines personnes peuvent être jalouses car tu vis parfois une réelle vie de star. Mais tu sais, ça se voit que tu travailles dur pour ton blog, pour insta etc donc j’ai qu’une chose à dire CONTINUE! Enfin, pas trop non plus parce que tu vas me ruiner hahaha! Non, plus sérieusement, tu as un style bien à toi, t’assumes ton look et ose parfois porter des pièces un peu folles mais a CHAQUE fois, le rendu est juste DINGUE, les photos sont super belles, les décors sont chaque fois travaillés, les looks sont vraiment canons et.. c’est a ce moment la que je me dis « merde j’avais dis que je n’achetais rien ce mois -ci, oups encore craqué » haha. Bref, tu dois surement recevoir des tonnes de messages comme ça sur le blog, mais j’avais envie cette fois, je t’appuyer car j’aime vraiment ce que tu fais, et parfois c’est vraiment important à dire car ça fait bcp de bien à entendre !
    Belle soirée !
    Charlotte Vdd 🙂

  24. So Sab
    4 mois 
    Répondre

    Coucou Claire.

    Je crois bien qu’il n’y a pas grand chose à rajouter. Je n’ai pas encore un travail aussi titanesque que le tien mais en tant que blogueuse, je te comprends totalement ! Les gens ne se rendent pas compte du travail fou que cela demande !! Certes, on a choisi de le faire mais un peu de respect pour ce travail derrière lequel nous avons suées bon sang !!

    Merci et bravo pour cet article.

    xoxo
    Sab

  25. Marie
    4 mois 
    Répondre

    Hello Claire! Ton article est juste parfait! Je ne suis pas du tout blogueuse ou quoi que ce soit, mais étant étudiante en communication, je sais bien tout le temps que ça représente de faire une vidéo, un article, une photo,… Par contre il y a plein de trucs administratifs que tu as cité auxquels je n’aurais pas spécialement pensé, donc c’est cool j’ai appris des choses intéressantes! Les gens sont juste jaloux parce que oui effectivement, être influenceuse semble être un métier de rêve! Mais tout ce que tu as, tu le mérites clairement! Tu as bossé pour et ça les gens ne devraient pas avoir le droit de te le reprocher! Continue à faire ce que tu fais, tu gères! Bisous 🙂

  26. Annie
    4 mois 
    Répondre

    Woow Claire! Cette article était juste incroyable! Tu as tout dit! C’est ce que j’adore chez toi, tu es tout simplement incroyable! Continue comme ça

  27. Vanspauwen
    4 mois 
    Répondre

    Tu fais un travail certe différent de la plus part des gens mais qui n’est pas pour autant plus simple. J’admire le travail que tu fournis pour le blog, Instagram, YouTube et bien évidemment pour tes études. Vous les influenceuses ne devez en aucun cas vous laissez démonter par une bande de personnes jalouse de votre métier. Continue à te donner autant dans ce que tu entreprends Je trouve qu’il n’y a rien de mieux que les personnes qui ont du mérite, qui on bossé dur pour en arriver là et tu fais parti de ces personnes. MERCI

  28. Clotilde
    4 mois 
    Répondre

    Ton article est génial, nan mais vraiment à fond génial ! J’y ai appris plein de choses que j’ignorais. Je me doutais bien qu’être blogueuse, influenceuse et youtubeuse demandait du travail, mais grâce à ton article il y a quelque chose qui a changé dans ma façon de voir les choses : être blogueuse, influenceuse et youtubeuse est un métier. Bravo, je t’ai lu avec délectation et je te souhaite plein de réussite dans ta passion !

  29. Ophélie
    4 mois 
    Répondre

    Merci pour cet article tout à fait vrai, c’est un métier à juste titre même si peu en ont conscience.
    Continue ! ❤

  30. Merci Claire pour cet article. Il était temps que quelqu’un remette les points sur i en expliquant le fond de cette activité et de ce nouveau métier.
    J’espère que certaines personnes prendront en compte ce que tu viens d’énoncer et réfléchiront à deux fois avant de nous balancer en pleine figure de telles méchancetés.

    Encore merci ♡

  31. Camille
    4 mois 
    Répondre

    Coucou Claire , j’ai découvert ton article grâce à la blogueuse ELLESENPARLENT et je suis totalement d’accord avec ce que tu décris. Certes, je ne suis qu’une petite blogueuse mais c’est toujours désagréable d’entendre des réflexions sur cette activité qui est une passion comme les autres. Je voulais te féliciter d’avoir lever le voile sur cet investissement qu’est le domaine du blog. Tu as réussi à me remotiver pour encore plus m’investir et travailler dur pour essayer d’en faire mon futur métier.
    Merci beaucoup pour cet article qui nous a montré en partie que quand on veut , on peut et que c’est qu’une question de volonté.
    Camille.

  32. Un magnifique article super bien écrit je n’aurais pas dit mieux.
    Bravo Claire !
    Tu sais quoi, je pense que tout simplement ces gens sont des jaloux frustrés car ils aimeraient vivre de leur passion mais ils n’en ont pas le courage !
    Alors qu’ils ne jettent pas la pierre a celles qui l’ont eu !
    Magnifique article qui leur clouera bien le bec tant ton intelligence transparaît et prouve que pour en arriver là, non, faut pas juste être une jolie coconne qui montre son « corps » comme elles disent mais bel et bien une vraie femme d’affaires, debrouillarde et travailleuse qui a le mérite d’avoir monté sa barque et de la mener à bien !
    Vraiment, merci de mettre les points sur les i.
    Bisous bisous
    Plume d’Auré http://www.plumedaure.com

  33. C’est super de rétablir la réalité de ce métier merci Je ne suis pas blogueuse pro mais je travaille pour me professionnaliser et comme tu le dis ca demande beaucoup de sacrifices personnels que ton propre entourage ne comprend pas forcément. Parce que Oui je ne suis pas payée, je reçois des cadeaux et c’est tout (c’est déjà super bien je trouve) Mais comme il n’y a aucun retour monétaire ça peut laisser de marbre et du coup tout ce travail qu’on fournit ne prend pas de sens. Il en est de meme pour toutes les personnes de près ou de loin, c’est un métier très mal connu et surtout qui a malheureusement une très mauvaise ethiquette à cause de certains médias qui prônent à dire que les blogueuse influenceuses youtubeuses se font tout payer. Merci de rétablir la vérité ! J’ai un vrai travail à côté de mes réseaux et je peux t’assurer qu’il n’est absolument pas évident de tout contribuer. Bonne continuation Ma puce

  34. Dewulf Lucie
    4 mois 
    Répondre

    C’est la première fois que je laisserai un commentaire sur le blog et j’ai envie de dire « Bravo » pour tout votre travail fourni, pour votre professionnalisme ! Vous avez un métier de rêve tellement bien mérité. Merci

  35. Valerie
    4 mois 
    Répondre

    Bravo ! Tu as tout dit !
    Bloguer est un réel travail qui prend énormément de temps si on veut le faire sérieusement et passionement ! Ces critiques sont Encore du fait de personnes jalouses qui pourrissent notre société !
    Bonne continuation
    Valerie alias Pimprenelle
    50 ans et alors ? La vie est belle !

  36. Tu es juste GENIALE ! Tu m’otes les mots de la bouche… être blogueuse c’est manger froid pour prendre son plat en photo ou marcher des heures pour trouver l’endroit parfait pour une photo. Je consacre en moyenne 50h par semaine sur mon blog… alors quand j’entends « oh bah moi aussi je devrais ouvrir un blog pour avoir un resto/rouge à lèvre/event gratuit ! » ça me rend folle… en tout cas je vais faire tourner cet article c’est sur !

    Léa-Marie de http://www.mysweetcactus.com

  37. Flo
    4 mois 
    Répondre

    Je viens de finir ton article et j’ai trouvé ça super intéressant. J’ai déjà eu quelques contacts avec toi et ai constaté la rapidité avec laquelle tu réponds notamment aux messages. Ton article fait prendre conscience de l’envers du décor, c’est certain. Mais ce que j’aime par dessus tout avec toi c’est ton compte insta et la qualité de ton travail photographique, j’en suis complètement fan. J’ai toujours aimé la photo et il suffit de regarder ton compte pour voir le temps que cela doit te prendre d’y apporter une telle recherche esthétique. Rien que pour cela, tu avais déjà tout mon respect. Continue surtout, des imbéciles il y en a partout 😉

  38. Justine.C
    4 mois 
    Répondre

    Merci pour cet article hyper intéressant ! En effet, je suis tombée sur l’article de Konbini aussi ce matin et j’ai eu la même impression. Ça fait du bien de lire un article journalistique qui ne démolit pas les blogueuses mais d’un autre côté, comme sur la plupart de leurs articles, je suis restée sur ma faim. Travaillant dans le domaine du e-tourisme et en particulier de la communication, j’ai l’habitude de travailler avec des blogueurs et je comprends l’investissement lié à votre travail. Donc ton article prêchait un peu une convertie. Toutefois, j’ai trouvé ça sympa que tu développes sur le temps que tu mets à faire une photo/un article de blog, que tu nous expliques comment sont composées tes journées. On a facilement tendance à oublier que si nous sommes parfois frustrés de ne pas avoir d’aussi jolies photos que vous, d’aussi jolis feed, c’est que l’on passe beaucoup moins de temps à travailler nos photos !
    En tout cas, chapeau pour cet article qui, je l’espère, permettra de changer un peu la mentalité de certains…

  39. Camille
    4 mois 
    Répondre

    Il y a beaucoup trop de fautes d’orthographe, ça rend l’article pas très crédible. Rajouter 1h de relecture a

  40. Anissa
    4 mois 
    Répondre

    Coucou, très bon article. Je suis totalement d’accord avec toi, tenir un blog prend un temps fou. Je suis maman, j’ai un travail à temps plein et je tiens un blog. Bon, je n’ai certes pas beaucoup de lecteurs, mais je bosse dessus comme si j’en avais des centaines chaque jour et je sais que ce n’est pas facile. Mais j’adore tellement que je m’accroche! Courage à toi! Les blogeuses qui réussissent comme toi ont une certaine discipline que beaucoup de personnes n’ont pas. Bizzzz

  41. Carole
    4 mois 
    Répondre

    C’est bien que tu prennes le temps d’expliquer. Et évidemment, c’est un choix, un plaisir et certains sacrifices. Mais c’est aussi bien triste que tu sois obligée de te justifier. À croire que la réussite aujourd’hui ne se fait qu’à coup de trèfle à quatre feuilles et de vœux à sa petite étoile Je ne me considère pas comme une blogueuse et je vois l’investissement alors si je devais te dire une seule chose c’est: continues et fais ce qui te rend heureuse.

  42. Margaux
    4 mois 
    Répondre

    Salut Claire,

    Tout d’abord je tiens à te dire que grâce à tes articles concernant le blogging j’ai pu améliorer mon blog et j’essaye de faire des articles de qualité avec des photos de qualité.
    Merci pour ton article qui explique très bien les choses !
    Bravo pour ton parcours, je suis moi-même en école de commerce et c’est parfois compliqué de tout gérer alors encore bravo et tu peux être fière de ce que tu as accompli.
    Je te souhaite bonne continuation, tu es une blogueuse très inspirante !

  43. Camille
    4 mois 
    Répondre

    Un très bel article, qui a du te prendre du temps à réaliser (et tu peux donc comptabiliser ce temps à la longue liste d’heures que tu dédies déjà au quotidien à ton blog !). Je pense que la plupart des personnes qui commentent et ont ce genre de réactions négatives et moqueuses ne se rendent vraiment pas compte de tout le travail fourni derrière un blog ou même une « simple » photo Instagram. Même si à mon avis ce métier est de plus en plus reconnu et compris. Merci d’avoir pris le temps d’écrire cet article, que je partagerai avec mes amis et autres proches, parce que j’ai vraiment envie que le travail fourni par toutes ces blogueuses et influenceuses soit reconnu et salué, parce que oui c’est du boulot. Ton blog et ton compte Instagram sont aujourd’hui parmi les plus professionnels que je connaisse, et j’admire vraiment ta capacité à pouvoir tout gérer, en plus de ta vie perso et de tes études. Ton succès tu le mérites, et ceux qui le critiquent sont soit jaloux soit ne mal informés de la nature de ton travail. J’adore ce que tu fais, continue comme ça !

  44. Steph de Namur
    4 mois 
    Répondre

    Hé oui, ceux qui ne connaissent pas critiquent souvent le plus … c’est bien connu :/
    C’est un boulot assez nouveau et assez méconnu justement. Beaucoup de comprennent pas comment des « gamins » ou jeunes arrivent à gagner de l’argent avec de « bêtes » vidéos ou de « simples » photos. Mais comme dit dans l’article, il s’agit d’un travail plutôt dans la pub; des « publicitaires » proches des consommateurs et normalement impartiales qui n’ont pas peur de dire ce qu’ils pensent des produits. C’est de la bonne ou de la mauvaise pub selon l’avis donné et c’est rassurant pour le consommateur. Et bon, en cas de partenariat c’est différent. On fait confiance, on a envie de suivre ces influenceurs et on achète. On va pas se mentir … ça marche

    De toute façon c’est de plus en plus connu et reconnu, bientôt on verra moins ce genre de remarques

  45. Ophélie
    4 mois 
    Répondre

    Coucou,
    Je ne suis qu une simple petite blogueuse et je ne t arrive pas à la cheville mais je trouve que c est un vrai métier car même aussi insignifiant qu il soit ça me prend énormément de temps à essayer d ecrire un article correctement et avec un bon contenu! Ton article est super! Les influencers, c est le nouveau marketing!
    Belle continuation surtout!
    Ophélie

  46. Quel bel article! J’ai un blog depuis peu non professionnel et c’est vrai que ca prends du temps même en tant qu’amateur! Alors en professionnel….bravo!

  47. Caroline
    4 mois 
    Répondre

    Article qui fait plaisir à lire et qui remet les idées en place Claire 🙂 ta vie fait évidemment rêver, elle me fait rêver je n’ai pas peur de le dire, mais il est évident que les heures de travail sont derriére.

    Je te suis depuis 3 ans environ, je t’ai vu évoluer comme beaucoup d’autres personnes, et c’est vrai qu’on a senti ton implication grandir en même temps.

    Enfin, ayant moi même étudie le droit, je trouve ça impressionnant que tu parviennes à gérer les deux car ces études m’ont littéralement bouffée! Pour l’histoire j’ai arrêté en première master pour me rediriger vers le marketing, car je n’étais pas du tout épanouie dans ce domaine là. Donc quand je te vois combiner les deux je suis vraiment impressionnée 🙂

    J’aime beaucoup tout ce que tu nous présentes, continue ainsi.

    Tu manques à namur en tout cas haha 🙂

  48. Incroyable, Claire! Congrats with this wonderful article. I would not be able to say/write this in a better way. I do keep on hoping for more respect towards bloggers/influencers/… too. Definitely sharing this one later. Love, Lise.

  49. Je n’ai qu’une chose à dire suite à la lecture de ton article : MERCI ! Je débute dans le milieu du blog et cela me semble déjà difficile. Ce sont des nouveaux métiers qui dérangent, c’est comme ça… mais peu importe dans la mesure où ça te passionne, il faut le faire pour soi ! Tu as tout résumé, et j’espère profondément que ces personnes qui parlent sans savoir et avec beaucoup de mechanc…. jalousie te liront.

    Elodie

  50. Laura
    4 mois 
    Répondre

    J’ai bien envie de lire l’ouvrage cité dans l’article. Mais étant moi-même bébé blogueuse, je me rends compte de la charge de travail. Je l’ai expérimenté et je ne regrette pas du tout. Gratuit ou pas, c’est du boulot et je comprends totalement que tu sois payé pour faire ce que tu fais. Tout travail mérite salaire. Et tu as raison d’en créer ta société. Je pense que c’est parce qu’ils se basent sur des clichés et des préjugés et le coté pile du job. Un peu de jalousie aussi ? Mais chaque job à son coté face.
    C’est un nouveau métier qui doit malheureusement encore faire ses preuves, comme l’a été d’autres avant.
    Bisous
    Laura , http://junethirty.be

  51. Pooky
    4 mois 
    Répondre

    Tu devrais faire une vidéo « journée type » (quand tu pars pour une grosse journée) ça permettrait de se rendre compte plus facilement ce qu’est une journée d’une vraie blogueuse.

  52. Am
    4 mois 
    Répondre

    Bonjour, j’ai lu attentivement ton article. Sans être de près ou de loin dans le milieu, j’ai tout à fait conscience du travail fournit. Je me permets tout de même de laisser une remarque : être journaliste est bien différent et loin du métier de blogueuse influenceuse ou autre. Tu évoques en effet la branche de la pub et la communication pour positionner ton job. Rien avoir donc avec le journalisme. Ni avec sa vocation (informer) et ses missions. Bonne continuation.

  53. Van den abbeele M
    4 mois 
    Répondre

    Ton article tombe à pic! j’étais justement sur ton blog entrain de lire un article mode quand ma maman est passé derrière moi et m’a lâché :  » Arrête de regarder ces trucs de blogueuses! C’est des filles riches qui ne font rien de leur vie.  » Je dois avoué que ce commentaire j’aurais bien pu m’en passer et ça m’a énormément mise sur les nerfs. J’ai donc eu la super idée de lui faire lire cet article pour lui faire comprendre que les blogueuses que je lisais fournissent un travail énorme. Alors merci beaucoup pour cet article, merci d’avoir réussi à lui ouvrir les yeux sur ce métier qu’elle préjugeait sans même le connaître!

  54. Article au top, et super bien écrit ! <3

  55. Waouw ! Je te découvre par le biais de cet article et j’avoue que j’adore !!! Tu as un franc parler qui dépote et j’aime ça !
    Souvent, dans le milieu du blogging, il y a beaucoup de langue de bois mais il y a aussi le côté soit j’aime, soit je déteste et bien souvent, on déteste par jalousie ou par envie… Ces gens, tous ces commentaires médisants, ont, je suis sûre, conscience de tout le travail fourni derrière ou, à tout le moins, une vague idée mais, cachés derrière leurs écrans, choisissent la voie de facilité de critiquer, comme toujours d’ailleurs sur le web !
    Ton article a le mérite de poser les choses, et de tenter de fermer le clapet à ces trolls. Mais je suis sûre, au vu de la longueur et de l’intégrité de celui-ci, qu’ils ne prendront même pas le temps de lire…
    Enfin, moi, je t’applaudis !!!!!

  56. Sophie p
    4 mois 
    Répondre

    Super article et ca fait plaisir de voir ce qui se cache derrière toutes ces belles photos ! Continue à profiter de ce métier qui te procure tant de plaisir ! Tu assures !

  57. Julie
    4 mois 
    Répondre

    Je totalement du même avis que toi, et pour cause, je te félicite pour ce bel article!
    Malheureusement, les stéréotypes et tout ce qui va avec font partis d’une spirale infernale… Mais nous parviendrons un jour à nous faire clairement entendre !!
    Bises,
    Julie

  58. Imparato clémence
    4 mois 
    Répondre

    Tu fais un travail remarquable et comme je le répète très souvent « les gens méchants sont des gens malheureux », la critique et l’insulte sont faciles. En revanche, la créativité est beaucoup plus dure à développer, tout le monde n’en ai pas capable et cela crée de la jalousie.

    Continue à faire ce que tu aimes car tu es excellente. Et n’écoutes pas la méchanstée des gens.

    Beaucoup ne savent pas qu’avoir une société ce n’est pas commencer à 4h, 6h ou meme 10h; c’est perpétuellement 24h/24 se remettre en question pour évoluer, s’améliorer et créer de nouveauté.

    Bises et bonne continuation dans ton travail

  59. Mariella
    4 mois 
    Répondre

    Tu es au top Claire ! Quelqu’un de bien qui fait son boulot avec passion !
    Tu n’as de comptes à rendre à personne !

    Continue d’être comme tu es,

    Gros bisous et vive les blogueuses !

  60. Et boom. Merci Claire ! Tu sais que souvent, quand je rencontre des gens, quand on me demande ce que je fais dans la vie, je présente naturellement mon job « alimentaire » (qui me prend déjà 35h par semaine) et jamais je ne parle du blog, ce sont toujours mes amis ou ma famille qui vont lancer un « et en plus elle a un blog, c’est vachement bien etc. »… Je crois que dans le fond, j’anticipe les réactions négatives, le jugement et j’ai presque honte, alors je préfère ne rien dire, plutôt que de devoir me justifier… C’est fou c’est vrai, quand on y pense, je passe un temps fou pour rédiger mes articles, préparer mes shooting, mes vidéos et tout ça pour finalement se cacher… et ben ZUT ! (pour ne pas dire autre chose) tu as bien raison, on bosse, autant voire plus que d’autres personnes, donc on peut être fière de nous !! 🙂

  61. Bravo pour ton article, je suis entièrement d’accord et heureuse que le travail soit reconnu, du moins, que la question se pose.Il est est de même pour les métiers du web. Community manager, c’est un vrai métier, et oui ^^

  62. Zoé
    4 mois 
    Répondre

    Top article Claire!
    Ça manquait d ouvrir les yeux à certains
    Biz

  63. Diane
    4 mois 
    Répondre

    Ton article était vraiment intéressant et tu as eu raison de remettre les pendules à l’heure comme on dit! Je trouve ça dommage que cette profession soit aussi rétrogradée, il faut savoir accepter l’évolution des métiers. On est en 2017, alors oui maintenant on peut vivre d’instagram ou du blogging et je ne vois pas ou est le problème. En lisant ton article (même si je le savais avant), on se rend bien compte du travail que tu fournis pour rendre un contenu de qualité. D’ailleurs c’est réussis car que ce soit ton sur ton insta ou ton blog, il y a toujours un beau contenu! J’espère que ton post ouvrira les yeux à certaines personnes!
    Bisous ♡

  64. Laura
    4 mois 
    Répondre

    Superbe article, en effet la réalité est complètement faussée et personne ne peut se rendre compte de la masse de travail derrière une influenceuse, on ne voit que les strass et paillette un peu comme les métiers du milieu de la mode ou autre. Sans imaginer la pression et tout le reste les accompagnant, c’est sur il y a pire comme boulot mais il faut savoir supporter les commentaires quotidien de trolls, la chute d’audience quand ça arrive, la pression de devoir toujours rester au top et faire du chiffre, avoir des moments réduits pour sa vie privée etc etc bref à 20ans j’aurai trouvé ça palpitant, merveilleux… Tout comme mon boulot dans la mode mais à 30 je ne le voudrais pour rien au monde (tout comme j’ai abandonné les ‘strass et paillettes’ de la mode).

    Les gens ne se rendent pas compte mais la plupart craquerait bien vite !
    😉 Bonne continuation

  65. Delbouys Chloé
    4 mois 
    Répondre

    Coucou Milky,
    Je trouve ton article bien construit et très instructif. Il faut savoir que les nouveaux métiers du web (youtubeur, bloggeur, etc) sucitent beaucoup d’envie, notamment chez les jeunes, ce qui dérive souvent en jalousie et donc en ce genre de commentaire « vous êtes payés à ne rien faire ». En plus de cela vient se rajouter le phénomène médiatique autour de ses nouveaux métiers que la plupart des gens ne connaissent pas, les journalistes sont très critiques sur le sujet, souvent on peut voir des reportages où on ressent du mépris de la part de ces derniers. Je trouve cela dommage. Tout travail mérite salaire, tout travail à ses avantages et ses inconvénients et surtout tout le monde à droit au respect de sa profession. Mais le plus dommage dans tout ça, c’est que la réussite et un sujet, notamment en France, qui ne plait pas, il faut cacher sa réussite, ne pas dire que l’on gagne sa vie, surtout si l’on est jeune.
    Je vois que dans ton article tu parles également des métiers de la santé, notamment des chirurgiens, sache qu’eux aussi sont critiqués « ils gagnent trop d’argent », « ils sont blindés de tune », à croire qu’il faut gagner une misère pour ne pas être ennuyé.
    Chacun a eu un parcours pour arrivé là où il en est aujourd’hui, même si ce n’est pas toujours une réussite à la fin, mais l’investissement et le travail, ça paye.
    En tout cas ton article est très intéressant, il mérite à etre lu.
    Je te suis depuis maintenant plus d’un an, et ton évolution est belle à voir, elle motive.
    Tu es une personne qui en plus de ça prend du temps pour répondre à ses abonnés, tu m’as toujours répondu (peut être t’en souviendras tu) et pour ça merci !
    J’espère te lire bientôt, pleins de bisous et courage, continue d’avancer c’est le plus important !

  66. Ça mertitait d’être dit ! Les gens ne se rendent pas compte du travail abattu. Comme tu dis on ne demande pas à être plains mais juste d’essayer de comprendre avant de juger. Malheureusement, beaucoup ne voit que le côté superficiel. Je suis une toute petite Blogueuse et je me suis lancée par le plus grand des hasards. À la base je suis acheteuse industrielle et personne ne me demandait ce que je faisais de mes journées lorsque j’exerçais ce métier. Je ne vis pas du Blog mais je cumule les activités et c’est ce qui me rend heureuse aujourd’hui. Pour autant, je ne chôme pas comme beaucoup se l’imagine. Je rêve de vivre complètement de mes passions mais je ne me leure pas il va falloir en abattre des heures de travail gratuites. Merci pour cet article, qui lu par des milliers de personnes, aidera sûrement à mieux faire comprendre ce qu’être blogueuse implique.

  67. Louise Dupiereux-Fettweis
    4 mois 
    Répondre

    J’aime beaucoup de genre d’article, ça change et surtout, on comprend un peu mieux l’envers du décors. Bravo! (et j’avoue, j’envie un peu tout ce monde personnellement, plutôt que de jalouser et de critiquer bêtement. Je me suis toujours dit qu’il fallait que je me lance, mais je crois que je suis trop fainéante! ^^ )

  68. Manon
    4 mois 
    Répondre

    Si avec un article comme celui les gens ne comprennent toujours pas se sera parce qu’ils n’ont pas envie de comprendre… Je crois que, comme pour beaucoup de choses, c’est avec le temps que les mentalités changent. Un jour se ne sera plus un sujet tabou (enfin je l’espère !)
    Très bon article, bravo à toi pour ta franchise.
    Manon, https://madebymanon.com/

  69. Alexandra
    4 mois 
    Répondre

    Très bel article Claire!!! Ton article fait m’a fait prendre encore plus conscience de l’envers du décor et je t’admire pour ton engagement et le temps que cela te prends. Je suis aussi étudiante en master et je n’ai vriament pas facile alors je n’imagine pas en même temps avoir un vrai métier à côté!! Tu es vraiment courageuse et tes heures de travail ce voient dans ton insta, blog, vidéos!! Encore bravo, tu as tout mon respect…

  70. Merci pour ton article. Peu de personne osent parler de la réalité qui se cache derrière ce métier de blogueuse ! C’est souvent difficile pour moi de faire comprendre aux proches ou amis tout le boulot qu’il y a derrière mon blog voyage. Et lorsque l’on me dit : « Whaouw tu as de la chandce » ou  » Mais tu es toujours en vacances », je t’avoue que cela me contrarie un peu !

  71. Eléonore
    4 mois 
    Répondre

    On a tendance à nous dire en général que le silence vaut mieux qu’un long discours !! Mais parfois, il est nécessaire de remettre les pendules à l’heure et de faire ce « discours » afin que ceux qui ignorent et critiquent ce dont ils parlent, se taisent ou réfléchissent un peu plus à leurs propos tenus et tournent encore sept fois leur langue dans leur bouche avant de l’ouvrir pour en sortir n’importe quoi !! C’est pourquoi je trouve cela super que tu aies écrit cet article (au top !!) qui leur montre l’envers du décor, qui n’est pas des plus facile tous les jours mais que tu fais chaque jour car tu aimes ça !! Malheureusement, peut-être que certaines seront jaloux ou pas car ils n’auront pas eu la chance de trouver ou de faire ce qu’ils aiment. Mais le plus important au final est, ce que toi tu fais et que tu sais pourquoi tu le fais. Ne change pas, continue ainsi tu es juste au top !! Et à votre manière aussi vous aidez et conseillez certaines personnes dans leur vie (même si ce n’est pas de la même manière qu’un médecin, ingénieur,..). <3

  72. Hebe
    4 mois 
    Répondre

    Coucou Claire,
    Je suis ton blog depuis 1 an environ et j’adore ton contenu! Je me suis lancée dans la blogosphère il y a bientôt 1 an aussi et je vois jour après jour le travail que ça demande. Je poste chacun de mes articles en 3 langues et ça me prend un temps fou! Depuis que j’ai mon blog, ma vision des influenceuses, de YouTube, etc à beaucoup changer. Ton article est vraiment super et parfait pour faire prendre conscience à ceux qui ne sont pas de se monde le fonctionnement de celui-ci. Je te souhaite tout le meilleur pour la suite ❤️
    Hebe

  73. Nina
    3 mois 
    Répondre

    Ton article est super bien écrit et très bien expliqué, j’espère que les « haters » prendront le temps de le lire…
    En tant que « baby blogueuse » je me rends déjà compte du temps que me prend la réalisation d’UN article ! Environ 3h30 si je cumule shooting, retouche, rédaction. Donc je peux bien imaginer le temps qu’une réelle blogueuse (j’entends par là qui en fait son métier) met à concevoir ses articles ! C’est vraiment dommage que vous soyez dénigrer comme ça, beaucoup s’arrête sur la superficialité. En discutant de biologie avec un commerçant (car j’ai fait mes études là dedans), je me suis retrouvée à devoir entendre « ah ouais t’as fait des études là dedans toi ? Je voyais tes trucs de mode sur facebook je pensais que tu étais une pépette sans cervelle » … Oups, je t’avoue que j’ai été plutôt choquée. Une journaliste m’en a parlé également, étant surprise du diplôme que j’ai « c’est marrant on pourrait pas penser que vous avez un master, comme quoi on peut être intelligente et aimer les choses simples, superficielles » … Un peu gênant encore une fois. Non seulement on peut être tout à fait intelligent sans avoir fait d’études mais en plus aimer des choses simples = bête ? Depuis quand ? Bref, tout ça pour dire que tu as bien fait d’écrire cet article et sache que tes lectrices te soutiennent 🙂 bon courage et continue comme ça <3

  74. Jimmy
    3 mois 
    Répondre

    Bonjour Claire,

    Je trouve que c’est génial comment tu as expliqué ton métier et montré à quelques points ce n’est pas si facile. Je pense que tu as raisonné certaines personnes. Néanmoins, je souhaiterais quand même te dire que je pense, que les personnes qui ont laissé ces commentaires désobligeants ont voulu expliqué que certes, peut-être qu’il y a du travail derrière toute cette façade mais qu’ils préfèreraient avoir un travail comme le tien plutôt que travailler dans un magasin 8h par jour, par exemple. Au jour d’aujourd’hui c’est parce que les reseaux sociaux ont pris énormément d’ampleur que vous êtes aussi présents et demandés. Mais il ne faut pas oublier que malgré toutes vos heures éprouvantes de travail, votre vie n’est pas à plaindre ou peut-être pas autant. Tu ne peux pas comparer ces métiers au métier d’infirmière comme tu as pu expliquer. Être infirmière est un métier honorable tout comme le tien mais il faut arrêter, être infirmière est vraiment dur et demande beaucoup de courage.
    Pour conclure, je dirais donc que je suis tout à fait d’accord avec toi à défendre tous ces métiers( blogueuse, youtubeuse, influenceuse)car derrière il y a effectivement beaucoup de temps de travail comme tu l’expliques mais il y a « boulot » et « boulot ».. il faut pas non plus se comparer à ce qui n’est pas comparable..(infirmière/blogueuse)<–non! Et surtout vous ne pouvez pas vous plaindre autant que certains métiers plus classique( ouvrier,..)Encore une fois beaucoup de personnes aurait aimé faire ce que vous faites et auraient aimé "provoquer cette chance" comme tu dis.

    Bonne journée
    .

  75. Laura Riverà
    3 mois 
    Répondre

    Coucou Claire, je trouve que ton article est vraiment magnifique! Je trouve que tu expliques très bien la situation.

    Continue comme ça, je t’admire beaucoup pour tout ce que tu fais, les efforts fournis ainsi que ton temps. Tu es tellement belle, ton style j’adore, tes photos sont juste WAOUW. Tu fais du super boulot.

    Courage pour la suite. Je te souhaite d’évoluer encore et encore ainsi que bien évidemment tout le bonheur du monde.

    Gros bisouu Laura

  76. JULIE
    2 mois 
    Répondre

    Je viens de tomber sur ton article là.. j’ai envie de crier tout ce que tu as dis au monde entier. En 2017 il serait temps que les gens se modernisent un peu, acceptent les nouveaux jobs. Ca a l’air facile de l’extérieur, mais moi qui développe le mien actuellement, je trouve ça très dur. C’est beaucoup de travail, de promotion, de photographie. On y investit de l’argent aussi. Et quand on ne gagne pas sa vie avec on le sent passer. Alors les bloggueuses pro, j’imagine même pas le travail que ça représente. Même si j’espère un jour le connaitre. Très très bon article 🙂
    Julie

  77. Edwina
    1 mois 
    Répondre

    Wouahh ! Super article plein de passion.. Je t’avoue qu’au début quand je ne connaissais pas le blogging. J’étais comme ces personnes qui pensaient que c’était simple qu’il n’y avait pas grand chose à faire .. Mais aujourd’hui que je me suis lancé dans l’aventure, je n’ai absolument plus le même discours. Avant pour un article je me disais 1h et c’est bouclé ! Mais la réalité si je veux faire quelque chose de bien, je mets beaucoup plus qu’une seule heure. Le blogging est vraiment un métier ou il ne faut pas compter les heures et l’investissement. C’est un métier hors de l’habitude comme tu le dit de boulanger, serveurs ou vendeuses. Il y a pas d’horaires imposés .. Je ne vis pas du blogging aujourd’hui je ne suis qu’une amatrice en la matière pour le moment. Mais qui sais, peu être dans quelque années je pourrais en vivre!
    En tout cas ton article m’a capturé.
    Edwina

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

Dernièrement sur Instagram

C'est le grand jour !

Vêtements

 
ASOS UK & ASOS FR
-20% sur tout!!!!
CODE: WIN20
Boohoo UK Boohoo EU
-50% sur tout!!!!
CODE: BOOM
-30% sur tout !!!!
Code: BLACK17
-50% sur tout!!!!
Code: CYBER
Jusqu’à -50% sur une sélection d’articles
H&M
Jusqu’à -50% de remise pendant 48h !
ZARA
-20% sur une sélection d’articles !
-30% sur tout!!!!
Code: BLACKFRIDAY
Zalando
-20% sur tout !!!!
Sur les commandes de minimum 80€
Jusqu’à -90% !
15€ de promotion sur des achats de plus de 100€
Code: FRN15
Jusqu’à -50% ! 
Livraison gratuite apd 30£/30€
Jusqu’à -50% + livraison gratuite ! 
Black Friday: 30% off Clearance
-20% sur toutes les commandes d’un minimum de £75 !

E-shops de créateurs

-10% sur tout!!!!
Code: 10BF
-30% sur les articles déjà soldés !
La promotion se fera directement au check-out
-15% sur tous les articles !
Code: SAVE15
-25% sur tous les articles !
Code: BLACKFRIDAY

Bijoux

THEA Jewelry

-20% sur tous les bijoux!!!!

Code: BLACKFRIDAY17

MYA BAY

-20% sur les bijoux personnalisés !

Zora By L

-10% sur tous les articles !

Code: BLACK

EnregistrerEnregistrer

×