Conseils divers

Assistante de blogueuse, ça consiste en quoi ?

28/05/20 / 6 Comments
Assistante de blogueuse, ça consiste en quoi ?

Assistante de blogueuse, en quoi cela consiste réellement ? C’est la question que beaucoup d’entres vous ont posée à Claire récemment.

Après plusieurs mois passés à ses côtés, je peux désormais vous parler avec un certain recul et vous partager mon expérience d’assistante ! Comme le disait Marine, son ancienne assistante, le verbe travailler n’est pas à prendre à la légère ici. Beaucoup de personnes critiquent les blogueuses et sont certains que ces dernières sont payées à ne rien faire. Très rapidement, j’ai pu me rendre compte de la quantité de travail qu’il y a derrière de « simples photos Instagram ». 

Nous avons donc décidé ensemble de me nommer rédactrice en chef d’un jour afin de répondre à vos interrogations et de vous éclairer sur mon rôle d’assistante auprès de celle que vous connaissez sous le nom de Milkywaysblueyes. Pourquoi Claire a besoin d’une assistante ? Comment je l’aide dans son travail au quotidien ? Quelles sont les différences entre mes attentes et la réalité ? Je vais tenter de répondre à toutes ces questions avec le plus de transparence possible ! 

Vous m’avez peut-être déjà aperçue dans les stories de Claire mais avant de rentrer dans le vif du sujet, laissez moi me présenter en quelques mots. Je m’appelle Clara, j’ai 23 ans. Fraîchement diplômée de l’IHECS en Relations Publiques, j’assiste aujourd’hui Claire tout en suivant des cours de néerlandais intensifs à la KUL. Ma couleur préférée ? Le rose. Quant à mon plat préféré, je dirais les spaghettis à la putanesca (même si n’importe quel plat italien rempli mon coeur de bonheur). Je suis une très grande bavarde et Bruxelles est ma ville de coeur. 

Mais assez parlé de mes goûts et mes couleurs ! C’est parti pour le vrai sujet de cet article.

Pourquoi avoir besoin
d’une assistante ?

Une assistante pour plusieurs raisons

Le métier de blogueuse demande bien plus de travail que l’on ne peut s’imaginer. On ne travaille pas sur une tâche à la fois mais on doit gérer un tas de choses en même temps. Savoir gérer le blog, les collaborations, répondre aux mails, créer les vidéos Youtube, shooter, retoucher les photos et tout ça en respectant les délais. C’est un vrai défi au quotidien, ce qui en fait un réel métier ! 

Je suis donc une mini Claire et je l’aide dans tout ce qu’elle n’a pas le temps de faire. Lorsque mes amis me demandent ce que je fais concrètement, j’ai beaucoup de mal à leur répondre car mes journées ne sont jamais les mêmes. Même si j’ai des tâches attitrées que je gère chaque semaine, mon travail auprès de Milky variera en fonction de son agenda, de ce qu’elle a eu le temps de faire ou de ce qu’elle préfère faire à deux ! 

Selon moi, Claire a réussi à évoluer pour aujourd’hui proposer un contenu professionnel et original. Elle le doit à sa persévérance, sa créativité et son énorme motivation. Mais à partir d’un moment, travailler seule pour réaliser tout ce contenu devient mission impossible ! Marine a assuré  le rôle d’assistante pendant plus de 2 ans durant ses études mais est entrée dans le monde professionnel depuis le mois de septembre. C’est donc là que je suis arrivée pour la remplacer dans le Milkygang.

Mon job d’assistante

Le job d'une assistante de blogueuse

Comme je vous l’ai expliqué, aucune journée n’est la même. Même si j’assure une partie des tâches d’organisation pure, je travaille aussi beaucoup avec Claire sur le côté créatif et le développement de ses idées. Il y a donc des journées pendant lesquelles on travaille simplement de chez elle, à faire plus de l’organisationnel, gérer les mails, maintenir le blog à jour, encoder les colis. Et il y en a d’autres pendant lesquelles on ne fera que bouger, faire le tour des différents showrooms pour voir les nouveautés, être en rendez-vous avec des clients ou assister à des événements. Je n’arriverai pas à vous dépeindre une journée type tellement celles-ci sont différentes ! Je vais donc passer en revue avec vous ce que je fais de manière régulière pour aider Claire. 

Processus créatif

Lorsque Claire travaille avec une marque, il y a la phase de négociation où les accords du contrat sont discutés. Nous obtenons ensuite un brief dans lequel les grandes lignes du projet sont expliquées. Nous recevons l’idée de la campagne, ce qu’il faut mettre en avant, le produit à promouvoir, les valeurs et attentes de la marque et l’occasion de la sortie du produit/de la campagne de communication. 

C’est sur ces informations que nous nous basons pour créer ce qu’on appelle un concept créatif. On essaye de s’approprier le produit et de faire en sorte de communiquer de la bonne manère (en accord avec la marque) mais aussi en accord avec la ligne éditoriale de Claire. Nous travaillons souvent à deux sur cette partie. On lit le brief et on essaye de trouver une idée pour le shooting, la vidéo ou n’importe quel autre type de contenu que nous devons créer. Le meilleur exemple pour illustrer mes propos est la photo réalisée pour Swarovski. Claire avait reçu :

  • les produits : bijoux spéciale Saint-Valentin 
  • les grandes lignes de la campagne : célébrer toutes les formes d’amour (couple, famille, soi-même)

De là, nous avons commencé à discuter, à s’inspirer (souvent sur Pinterest), à aller d’une idée à l’autre jusqu’à ce que les idées fusent et se concrétisent. Pour l’anecdote, Claire avait repéré une photo avec des paillettes dans du café. A cette idée s’est ajoutée une autre photo d’une personne récoltant une larme dans un flacon. Et puis est arrivée naturellement l’idée de la photo de Claire, versant des centaines de paillettes pour célébrer l’amour. 

Bosser à deux sur cette partie du travail facilite énormément le travail car nous pouvons confronter nos idées et réussir à en sortir une commune. Evidemment, cela ne se passe pas tout le temps comme ça. Souvent, Claire a déjà une idée précise de ce qu’elle aimerait faire et cette partie du travail s’est déjà faite dans sa tête ! 

Montage vidéo

Je pense qu’une des tâches principales à laquelle je m’attelle est la création de vidéos. Dès mon passage à l’IHECS, j’ai développé une affection particulière au montage vidéo. C’est donc tout naturellement que j’ai commencé à réaliser les vidéos de Claire de manière régulière. Que ce soit les looks en mouvement sur les posts IG de Milky, les IGTV ou encore les vidéos Youtube, j’aide Claire à créer ce contenu. Pour 2020, nous nous sommes lancées avec Claire, le défi de plus s’investir dans le contenu Youtube. Autrement dit, mon implication dans le montage vidéo ne risque pas de diminuer … 

Photographe d’un jour

Shooter dans des lieux orignaux pour créer du contenu qui vous plaira prend du temps à organiser. C’est pourquoi j’aide Claire à tout organiser. Je pense que le shooting pour lequel j’ai été la plus présente était le shooting au Théâtre de la Monnaie. Après avoir pris contact avec ce théâtre d’exception, il a fallu finaliser l’accord entre le lieu du shooting et Milky mais aussi prévoir le maquilleur, le photographe ainsi que les tenues à shooter, que ce soit pour des clients ou encore pour du contenu propre à Claire. 

La partie organisation constitue une grande partie mais le jour du shooting est aussi un moment crucial. En général, nous avons accès à l’endroit pour un temps déterminé. A moi donc de faire en sorte que tout roule, que Claire ait le temps de tout shooter mais aussi de filmer un maximum d’images pour alimenter les réseaux sociaux comme pour la création de vidéos. Vous pouvez d’ailleurs retrouver la vidéo des backstages d’un shooting sur la chaine Youtube si vous voulez plus d’information à ce sujet ! 

Je joue aussi parfois le rôle de photographe. Même si de manière générale Claire fait appel à des photographes pros, il arrive parfois que nous décidions de faire un shooting en last minute. Nous sommes dernièrement parties à Paris pour les Press days (semaine pendant lesquelles les agences de presse ouvrent leurs portes afin de faire découvrir les nouveautés aux journalistes/influenceurs). Nous en avons donc profité pour shooter un maximum de contenu. Etant donné que j’accompagnais Claire partout, je la prenais moi-même en photos. Nous avons d’ailleurs eu la chance de shooter avec une robe Haute Couture devant l’hôtel du Sofitel. Ce shooting était juste incroyable à réaliser et nous nous sommes autant éclatées l’une que l’autre (enfin je pense..) 

Le blog

Le blog est un des média principaux de Milkywaysblueyes. On y poste des articles mode, des itinéraires de voyage mais on met aussi constamment à jour ses derniers achats. En ce qui concerne la gestion de cette plateforme, je m’occupe principalement du référencement des articles que Claire achète afin que vous puissiez retrouver facilement toutes ses pièces. Je l’aide aussi à créer les visuels qui accompagnent chaque article et je m’occupe des bonnes adresses à vous conseiller dans les articles « Que faire à Bruxelles ». Nous voulons vous proposer des idées d’activités toujours plus originales. Il faut donc se renseigner auprès des agences, être toujours à l’affut de l’ouverture de nouveaux restaurants. Ecrire un article prend bien plus de temps que ce que l’on peut croire ! Rassembler les informations, les retranscrire, ajouter tous les liens nécessaires, créer les visuels et les traduire peut prendre jusqu’à des journées entières. 

N’hésitez pas à faire un tour sur notre article « Que faire à Bruxelles » !

Graphisme

Je m’occupe également de la partie « visuelle » si on peut appeler cela comme ça ! Je crée différents supports que Claire peut utiliser pour contacter les marques ou même pour les mettre à votre disposition. Des exemples ? Réalisation d’un médiakit, création des visuels pour les highlights d’Instagram ou encore animations pour les vidéos Youtube. 

Rendez-vous & events

De temps en temps, j’accompagne Claire à ses events ou à ses réunions. De cette manière, je peux la filmer pour vous partager ses aventures sur les réseaux sociaux, je prends note des infos pour vous les partager sans erreurs. Même si ce genre de soirées fait rêver, il y a énormément de travail derrière. Il faut poster le bon contenu avec les bonnes informations, les bons #. 

On se rend donc à différents endroits : en agence de presse, dans les showrooms (où Claire sélectionne les prochains looks à shooter) ou encore à des événements organisés par les marques ou les agences de communication. 

Colis

Je le mentionne peut-être en dernier mais la chasse aux colis occupe une grande partie de mon temps ! Ce n’est pas la partie la plus glamour de mon job mais c’est la réalité. On reçoit pas moins de 5 à 10 colis par semaine et Claire n’est pas tout le temps chez elle pour les réceptionner. Je m’occupe donc d’aller les chercher. Mais cela ne serait pas drôle si on ne devait pas courir aux 4 coins d’Ixelles pour les récupérer. En effet, tous les colis sont éparpillés. Ce qui est censé être facile se transforme donc en épreuve de Koh-Lanta. 

Blogueuse, un réel métier

Blogueuse, un réel métier

On a beau le répéter encore et encore, certaines personnes ne veulent pas y croire et préfèrent s’inventer une image de blogueuse vivant une vie de rêve. Ce que j’ai appris, c’est que ce métier offre certes énormément d’avantages (voyages, collaborations avec de chouettes marques, produits reçus, etc.) mais ce métier comporte aussi beaucoup d’inconvénients ! C’est un job qui ne s’arrête jamais et qui empiète bien plus sur la vie privée que n’importe quel autre. 

Ensuite, Claire est un personnage public et vous n’imaginez même pas le nombre de critiques qu’elle reçoit par jour. Certes, c’est le jeu en devenant Instagrameuse mais il ne faut pas oublier qu’il y a des personnes derrière un écran ou de simples photos. Ses moindres gestes sont constamment sujets à commentaires ou jugements. Aujourd’hui notre manière de travailler est totalement influencée par ce que « les gens pourraient dire ». Je suis d’accord sur le fait que Claire a désormais un certain impact, qu’elle doit mesurer ses mots car elle va avoir une influence sur un grand nombre de personnes. Mais je trouve dommage que sa créativité, sa spontanéité soit parfois étouffées par les commentaires toujours plus acerbes.

Si vous êtes intéressés par l’avis de Claire à ce sujet, n’hésitez pas à aller lire son article

Mes attentes vs la réalité

Lorsque j’ai postulé pour devenir l’assistante de Milkywaysblueyes, je ne m’attendais pas à aimer ce job à ce point-là ! 

Pour la partie « job », j’avais déjà eu l’occasion de rencontrer Marine (l’ancienne assistante de Claire) et de discuter avec elle de son rôle et je savais donc déjà à quoi m’attendre. Cependant, à mon plus grand bonheur, je m’occupe bien plus de la partie créative que ce à quoi je m’attendais. Claire a vu à quel point j’aimais trouver les idées créa, réaliser les vidéos et m’a donc donné plus de responsabilités à ce niveau-là. Je m’épanouis à 3000% et je n’aurais pas pu rêver d’un meilleur job étudiant que celui-ci ! 

En ce qui concerne la partie « humaine », j’ai rencontré une personne extraordinaire, comme j’aime le dire à tous ceux qui me demandent comment « Claire est en vrai ». Elle est certes un peu « folle » (je pense que vous le saviez déjà), mais c’est une personne profondément gentille, humble et généreuse.. Je pourrais m’étendre sur toutes ses qualités mais ce que je veux vous dire, c’est que la personne naturelle et de bonne humeur qu’elle est sur les réseaux est la même que celle que vous pouvez rencontrer dans la vraie vie ! 

En bref, je peux compter sur les doigts d’une main les personnes avec qui je peux rigoler à en pleurer et en même temps bosser avec plaisir. Et Claire en fait partie. Elle est devenue une vraie amie. (Je vous jure, elle ne me force pas à écrire ce message ahah). Je vous souhaite vraiment de trouver celle qui vous fera rigoler tout en vous faisant grandir professionnellement ! 

Je pense avoir fait le tour de mon rôle d’assistante auprès de Claire ! J’espère avoir répondu à vos questions mais d’autres petites questions vous taraudent toujours, n’hésitez pas à les poser en commentaires. 


Love, 
Clara

Ce que tu pourrais aussi aimer

Commentaires

  1. Sara
    3 mois 
    Répondre

    Un article génial qui répond à toutes mes questions, merci Clara et félicitations

    • Clara Simon
      3 mois 
      Répondre

      Merci Sara ! 🙂
      Clara

  2. Jennifer
    3 mois 
    Répondre

    Super article ! C’est vraiment sympas d’en apprendre un peu plus sur toi et ton travail .Petite question quels sont tes objectifs pro. à la fin de tes études ? Est ce que tu aimerai rester dans ce milieu ? Pas trop difficile de trouver un équilibre entre tes études et ton travail bien remplit auprès de Claire ?

    Bonne continuation.

    • Clara Simon
      3 mois 
      Répondre

      Merci pour ce beau compliment ! J’aimerais évidemment rester dans ce milieu là et j’espère pouvoir le faire !
      En ce qui concerne l’équilibre entre mes cours et mon job, tout est une question d’organisation ! C’est sûr que certains jours, c’est un peu plus compliqué mais il y a moyen de gérer !
      Marine (l’ancienne assistante de Claire) a réussi et j’y suis aussi parvenu donc c’est faisable 🙂
      Merci d’avoir lu l’article et merci pour ce gentil commentaire 🙂
      Bonne continuation à toi aussi !
      Clara

  3. goossens
    3 mois 
    Répondre

    Ça fait du bien cet article qui montre que c’est un boulot à part entière, car beaucoup ne se rendent pas compte le temps que ça prend.
    J’en sais quelque chose avec nos vidéos (heureusement que j’ai un mari adorable)

    Sinon on sent que vous vos êtes bien trouver, et ça fait énormément plaisir de voir ça.

    On sait croiser chez gravity influencer, donc je peux dire que j’ai ressenti cette amitié réelle.
    Je vous fais plein de bisous.

  4. Aurélie
    2 mois 
    Répondre

    Ma nouvelle résolution pendant ce confinement était de prendre le temps de lire un blog. Je suis Claire sur Instagram alors j’ai voulu en apprendre un peu plus.

    Merci à Clara son assistante pour cet article ! Un bon moyen d’en apprendre plus sur le métier. C’est très intéressant et je vous souhaite à toutes les deux beaucoup de vous épanouir encore.
    Ce métier est loin d’être ce qu’on imagine et on devrait vraiment apprendre à ne pas juger et à se renseigner, avoir un peu plus de curiosité et de pensées bienveillantes que de critiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

Dernièrement sur Instagram