Caraibes  Voyages

Découvrir la République Dominicaine autrement

14/01/20 / 4 Comments
république dominicaine plage vacances

À la découverte du côté authentique de la
République Dominicaine

Quand on pense République Dominicaine on pense farniente, cocktail au bord d’une piscine, sable blanc, coquillages et crustacés. Si la République Dominicaine est une destination parfaite pour se déconnecter de l’effervescence de la vie quotidienne, c’est aussi une destination qui a énormément à offrir en variété de paysages, et activités. Pour visiter la République Dominicaine, il faut sortir des sentiers battus et partir à la découverte des coins cachés de l’ile ! Lors de notre voyage, nous avons eu la chance de parcourir l’île dans tous les sens, et découvrir les différents visages de la République dominicaine : jungle, sable blanc, montagnes, désert, foret tropicales, iles perdues, grottes, ville coloniale… J’ai été époustouflée par la beauté de chaque endroit où nous posions nos valises. Dans cet article je vous fait un retour sur ces 10 jours de Road Trip sur la plus grande ile des caraïbes !

À savoir avant votre voyage

  • La langue principale de l’île est l’espagnol. Quelques personnes parlent anglais ou français, mais globalement, c’est en espagnol que vous vous ferez comprendre.
  • La monnaie locale est le pesos, mais le dollars américain est accepté partout. Il vaut mieux faire le change dans votre pays de départ.
  • N’oubliez pas de mettre dans votre valise de l’anti-moustique ! Essentiel si vous ne voulez pas vous faire dévorer.
  • Emportez un adaptateur universel, les prises sont différentes qu’en France et Belgique.
  • Les minutes dominicaine, c’est comme les minutes uber, on n’est pas dans la même dimension ! Donc quand on vous dit « je suis là dans 10 minutes », comptez au minimum une grosse demi-heure, ou quand on vous dit « il y en a pour 1h de route », comptez en 2 !

Jour 1 – Arrivée

république dominicaine carnet de voyage

C’est en ce début décembre 2019 que je me suis envolée vers la République Dominicaine. Nous avons décollé de l’aéroport d’Orly dans la matinée laissant derrière nous la fraicheur de l’hiver. Il me tardait de redécouvrir l’agréable sensation du soleil effleurant la peau, que je n’avais plus sentie depuis beaucoup trop longtemps !

Nous avons voyagé avec la compagnie Air Caraïbes en classe Premium Economy. Cette classe est un super compromis pour voyager plus confortablement que la classe économique tout en évitant de se ruiner avec la classe affaire. Les caractéristiques ? Les sièges ont plus d’espace que dans la classe économique et sont séparés de réels accoudoirs. L’écran est également plus grand et le service plus conséquent. Bref, c’est un peu comme la classe économique mais avec beaucoup plus de confort ! Prix ? A partir de 500€ A/R de Paris /Punta Cana.

Après 9 heures de vols, nous sommes enfin arrivés en République Dominicaine ! Pour la première nuit de cette aventure, nous nous sommes arrêtés au Viva Wyndham Resort. C’est un complexe hôtelier assez grand comprenant 700 chambres dans la partie beach et 400 dans la partie palace.  L’hôtel est composé de 7 restaurants du côté palace, et 5 du côté beach de l’hôtel.  La gamme de prix ? 2500€ pour 2 semaines, vols compris. Je vous parle plus en détail des hotels dans lesquels nous avons logé dans cet article.

Jour 2 – Les dunes de Bani

république dominicaine dunes de bani

 

Pour cette seconde journée nous avons pris la route pour les dunes de Bani ! Après 3h de route, nous arrivons au PARADIS.

Nous avons fait 2 stops :

  • Stop 1 à « Dunas de las Calberas » : ces dunes s’étendent sur près de 15km formant un paysage naturel unique, protégé par le ministère de l’environnement. Comptez 2$ pour l’entrée, les dunes sont ouvertes de 8h à 17h.
  • Stop 2 à «  Mina del sal ». Ce sont les marais salant de Bani. Ils sont d’un rose éclatant ce qui est juste magnifique ! Si vous passez dans la région, vous devez absolument passer par là pour pouvoir admirer cette merveille !

Après une journée bien remplie et 3h de route supplémentaires, nous sommes arrivés en début de soirée à notre nouvel hôtel : le Casa Bonita Tropical Lodge. C’est un des meilleurs hôtels du type éco-tourisme de la République Dominicaine. Il arbore le label « small luxury hotel of the world », qui est un des meilleurs label hôtelier au monde. Le Casa Bonita Tropical Lodge est perdu au milieu de la jungle et offre un cadre exceptionnel et super cosy avec ses 19 chambres. Géré par la même famille depuis plusieurs générations, l’endroit est parfait pour se reposer, à l’abri du monde et des zones touristiques de la République Dominicaine. La gamme de prix ? De 200$ à 400$ avec petit dej inclu. Pour plus d’information sur cet hôtel, n’hésitez pas à lire cet article.

Jour 3 – Le lac de Laguna de Oviedo, République Dominicaine

république dominicaine lac de laguna

 

Nous avons quitté notre lodge tropical pour nous rendre sur le Lac de Laguna de Oviedo. C’était l’occasion de partir à la rencontre des flamants roses et des iguanes ! Le lac se situe dans un des 16 parcs nationaux de la République Dominciaine : Jaragua. Situé au bord de la frontière haïtienne, c’est le plus grand parc national du pays. La route est longue pour y accéder depuis les villes touristiques principales de l’île, il est donc laissé  complètement à l’abandon par les touristes. Nous n’avons croisé personne pendant nos visites, un pur bonheur! Pour le transport depuis l’hôtel et l’entrée au parc de Jaragua ainsi que le bateau dans la lagune, l’île aux iguanes, un guide et un déjeuner inclus avec boissons, vous payerez 100€ par personne avec Colonial Tours.

Nous avons ensuite repris la route pour une petite heure supplémentaire pour arriver dans un lieu hors du temps, situé cette fois, vraiment à deux pas de la frontière haïtienne : l’hôtel Eco Del Mar pour une nuit de glamping sur la plage. Entre décor aride, cactus impressionnant, mer transparente, et ambiance farniente, on n’est pas loin de frôler la perfection niveau décor paradisiaque dans cet établissement ! 

A 10 minutes de l’hôtel en bateau, vous pouvez visiter Bahia de las Aguilas, une plage idyllique où vous serez seuls au monde. Cette activité d’une demi-journée est uniquement proposée par l’hôtel au prix de 35€ par personne.

Jour 4 – Le vignoble Ocoa Bay

république dominicaine vignoble

Une longue journée de route nous attendait pour retourner du côté de Samana : 8h au total ! Afin de couper cette longue journée nous avons fait un stop dans un vignoble : le Ocoa Bay, le seul et unique vignoble des Caraïbes. Ils ont une approche qui tente d’être la plus respectueuse de l’environnement que possible. Cela va de la non-utilisation de pesticide, en passant par la mise en avant de l’économie locale, jusqu’à des projets de constructions de villa éco-responsable. Ce dernier projet ouvrira ses porte l’année prochaine, avis aux intéressés ! Une visite super intéressante et passionnante, menée par les propriétaires des lieux. C’était magique.

Nous sommes ensuite arrivés au Viva Wyndham V Samana pour enfin nous poser quelques jours après un début de séjour assez intense. Il s’agit d’un resort all inclusive situé en front de mer dans la région de Las Terrenas, et exclusivement réservé aux adultes. Un endroit magique, reposant, et que je vous recommande énormément si vous voulez passer quelques jours au paradis ! Plus d’informations sur ce merveilleux hotel dans cet article.

République Dominicaine

Jour 5 – Excursion sur Los Haitises

république dominicaine los haitises grottes

Nous sommes partis en excursion avec Flora Tours (la plupart des excursions que nous avons faites ont été bookées chez eux donc c’est vraiment une agence que je vous recommande!). Cet agence organise tous types d’excursion en fonction de la saison : tours en quad, en bateau, visites des différents lieux touristiques,  Flora Tours organise même des excursions pour voir les baleines de mi-janvier à mars !

Pour la visite des Haitises, Flora Tours propose un package à 80€ par personne pour le transport depuis l’hôtel, l’entrée au parc de Los Haitises, le trajet en bateau, la visite des grottes, un apéro, un guide et un déjeuner inclus avec boissons. L’excursion dure un peu plus d’une demi-journée avec les trajets.

  • Les Haitises

Pour cette journée, nous nous sommes dirigés vers les Haitises. Le mot Haitises veut dire paysage de montage en langue tainos. Il s’agit en fait d’un parc national protégé et classé au patrimoine mondial de l’Unesco. La région est composées de milliers de petites îles appelées « mogotte » qui se sont sont formées suite à des tremblements de terre. De l’extérieur, on dirait que ces iles sont de la roche, mais en réalité, elles sont presque vides à l’intérieur! Du coup, quand une paroi s’effondre, elle révèle des grottes somptueuses. Les Haitises abritent une faune et une flore magnifique, et est d’ailleurs appelée l’île aux oiseaux car des dizaines de races d’oiseaux cohabitent dans cette région : des frégates (reconnaissables par leur gorge rouge qui se gonfle en période des amours), Pélicans, Vautours… 

L’île de la République Dominicaine a d’ailleurs une activité séismique régulière, avec de petits tremblements de terre tous les jours. La formation de l’île n’est pas volcanique mais tectonique : cela veut dire que ce sont deux plaques qui sont entrées en collision et qui se sont superposées, formant ainsi l’île de la République Dominicaine ! Du coup, vu que l’île était sous la mer auparavant, elle est principalement calcaire (on trouve du corail et des coquillages fossilisés dans la roche). 

  • La grotte Saint Gabriel

Nous nous sommes ensuite dirigés vers la grotte Saint Gabriel. Celle-ci a été découverte en 1881 et est devenu un parc protégée seulement en 1976. Dans celle-ci, nous avons pu y apercevoir des gravures faites par les Indiens au début du 16ème siècle, qui furent ensuite découvertes par les Espagnols. Lors de cette excursion, nous avons appris énormément de choses relatives à l’histoire de la République Dominicaine, j’ai adoré la passion avec laquelle notre guide parlait de l’île, et il avait de nombreuses anecdotes à nous raconter.

Pour faire un petit point d’histoire, la République Dominicaine était habitée initialement par les Tainos, une communauté indienne. Quand les Espagnols ont découvert la République Dominicaine (car c’est ici que Christophe Colomb a fait son premier arrêt), ils ont chassés les Indiens de l’île. Ceux-ci sont venus se réfugier dans les grottes de Los Haitises pour échapper au génocide dont ils étaient victimes. En 1540, le dernier Indien fut tué par les Espagnols. La disparition des Indiens sur l’île de la République Dominicaine est en partie due au génocide perpétré par les Espagnols, mais aussi au manque d’armement des Indiens qui n’étaient pas des guerriers, aux maladies apportées par bateau qui décimaient les tribus … Les Indiens croyaient aussi en la réincarnation, ils ont donc procédé à des suicides collectifs afin d’échapper à cette nouvelle vie imposée par les Espagnols.

De ce fait, la population dominicaine n’est donc pas descendante des Indiens mais bien des coloniaux espagnols venus s’y installer ! Il reste tout de même des gènes car il y avait eu des mariages avec des indiens à l’époque. La majorité des natifs sont donc un mélange entre des origines espagnoles, indiennes, mais aussi africaines car les esclaves américains qui s’échappaient venaient se réfugier sur l’île! Toute cette diversité culturelle est aujourd’hui représentée par « La poupée sans visage« . Elle représente les origines diverses des habitants de l’île, ce qui fait qu’on n’arrive pas à leur donner un visage précis.

Jour 6 – La cascade de El Limon

république dominicaine las terrenas

  • La cascade El Limon

Départ matinal pour la cascade de El Limon. Après un petit quart d’heure de voiture, une grosse demi heure de marche et 286 marches, nous sommes arrivés devant un bassin surplombé par une chute d’eau culminant à près de 83m de haut. Déclarée monument naturel en 1996, c’est l’un des endroits les plus humides de la région.

Vous avez deux possibilités pour faire cette excursion : soit à cheval, soit à pieds. Je vous recommande vivement de préserver ces animaux qui souffrent énormément en utilisant vos propres jambes pour aller voir la cascade. Les chevaux sont très petits, et subissent énormément le poids des touristes. Ils sont exploités, font les aller-retours sans répit et sont très peu nourris. Franchement, je ne comprends pas comment on peut encore voyager à notre époque avec des œillères et faire ce genre d’activités. ! Nous étions les SEULS à pieds, marchant à côté de dizaines de chevaux fouettés, souffrant, avec des touristes faisant des selfies sur leur dos. Ce n’est même pas une vraie balade à cheval étant donné que chaque cheval est tenu et dirigé par un dominicain. Le faire à pieds est plus que facile (mais prévoyez quand même des bottes en caoutchouc et une bouteille d’eau).

Pour le transport depuis l’hôtel, l’entrée au parc, un guide et un déjeuner inclus avec boissons, vous payerez 50€ par personne avec Flora Tours.

  • Las Terrenas

Après un stop au restaurant « le Ranch de Antonia » pour reprendre des forces, nous avons poursuivi la journée avec une balade en quad sur la route du café. Une balade magnifique au travers de Las Terrenas. Je vous conseille vivement de combiner la visite de la cascade avec le tour en quad l’après-midi ! Nous avons fait avec un stop chez l’habitant pour en apprendre un peu plus sur le cacao, café, et les autres produits locaux avec un petit cours de cuisine. Durant celui-ci on a pu déguster du cacao pur, et mieux comprendre comment celui-ci arrive tel qu’on le connaît dans nos assiettes. Nous avons également pu goûter de la vanille, différents fruits … et surtout nous avons  découvert le mamajuana ! C’est la boisson locale … qui est aphrodisiaque ! Composée de rhum, de vin rouge, de miel et de 12 types de racines, donnant un alcool à près de 45 degrés, celle-ci aurait comme vertu de rendre les hommes plus puissants si vous voyez ce que je veux dire 😅 

Pour cette excursion avec le transport depuis l’hôtel, un guide et des  boissons, vous payerez 70€ par personne avec Flora Tours.

Jour 7 – Arrivée à Santo Domingo, capitale de la République Dominicaine

république dominicaine santo domingo

Début d’après-midi, nous avons quitté notre hôtel pour repartir dans le sud de la péninsule et rejoindre la capitale : Santo Domingo. Une fois arrivé sur place, nous avons logé dans l’hôtel Billini. Cet hotel, au design moderne et chaleureux est idéalement situé au coeur de la ville coloniale. Plus d’infos sur cet hotel dans mon article sur des idées de logements en République Dominicaine

Le soir, nous nous sommes rendus en ville pour assister au concert dominical du groupe Bonye. Depuis 12 ans, ceux-ci s’installent tous les dimanches dans la rue et les habitants viennent avec leur tables et chaises pour venir les regarder ! Ce petit concert tourne rapidement en fête générale dans une ambiance familiale et conviviale. Un must do pour s’imprégner de la cumuler locale à coups de Bachata et Merengue, les danses traditionnelles de la région.

Le soir nous avons mangé au restaurant Bûche, un restaurant branché, qui propose une cuisine du monde moderne. Un véritable  délice je vous recommande l’adresse!

Jour 8 – Visite de Santo Domingo

république dominicaine santo domingo

Pour cette dernière journée de visite en République Dominicaine, nous avons fait un tour en voiture d’époque, une Buick de 1955 ! Le tour se fait au travers de la ville coloniale et de la nouvelle ville. Il ne reste que quelques voitures de cette époque, donc on ne passe pas inaperçu auprès des locaux dans celle-ci ! C’est dans une voiture similaire que le dictateur Rafael Trujillo a été assassiné en 1961 après 30 ans de dictature.

Nous avons fait un stop dans différents endroits de la ville, notamment devant le palais présidentiel, le Mercado Modelo (marché local, où vous pouvez notamment acheter quelques souvenirs), le Parque Colon,  le Maleçon (jetée où nous avons notamment pu voir l’obélisque qui a été érigée en l’hommage de toutes les jeunes filles assassinées par le dictateur Rafael Trujillo). Une manière originale (et confortable!) de découvrir l’histoire de Santo-Domingo  !

Pour cette excursion avec Colonial Tours, comptez 60€ par personne, comprenant le pick-up à votre hôtel, le guide et le tour en voiture dans Santo Domingo.

Mapstr

Verdict ?

J’ai passé 9 jours exceptionnels en République Dominicaine, et j’ai découvert un pays qui a énormément à offrir. Je vous avoue que l’image que j’avais de la République Dominicaine se limitait à des all-ins bondés et des plages paradisiaques. Lors de ce voyage j’ai vraiment pu une partie des différents aspects que ce pays a à offrir, et j’ai été éblouie par la diversité des paysages, le passé historique, la pluralité des cultures locales… Ce pays a beaucoup plus à offrir que ses plages de sables blancs et ses beaux hotels, donc si vous planifiez de vous y rendre, SORTEZ DE VOTRE HOTEL, faites un road-trip et partez à l’aventure !

* Voyage en collaboration avec AirCaraibes et GodominicanRepublic.

Ce que tu pourrais aussi aimer

Commentaires

  1. L&T
    6 mois 
    Répondre

    Tout a l’air vraiment magnifique! Un super voyage dépaysant. J’espère avoir l’occasion d’y aller un jour.

  2. Amandine Zilinski
    3 mois 
    Répondre

    Merci pour cet article !
    Nous sommes allés à punta cana l’année dernière et avons visité Santo Domingo, Los Haitises, la découverte du cacao, la fabrication des cigares, les Îles de Saona mais nous avons encore tellement de choses à découvrir !
    On voudrait y retourner en 2021 et sans doute plus au nord cette fois !
    Merci encore, continuez à nous faire voyager !!

  3. Aurelie
    2 mois 
    Répondre

    Ça fait rêver !
    Un vrai voyage découverte, pas de tout repos mais personnellement j’apprécie autant des vacances détente que des vacances découvertes. Quitte à faire autant de kilomètres, autant découvrir le pays en même temps !
    Merci beaucoup pour cet article, rempli de chouettes conseils !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

Dernièrement sur Instagram