Italie

Voyager en Italie avec le coronavirus : ce qu’il faut savoir avant votre départ

09/07/20 / 4 Comments

La semaine dernière, j’ai pris la route pour un road-trip d’un mois en Italie : destination finale, les Pouilles, pour y retrouver la famille de mon amoureux. Nous avons longuement réfléchi avant de faire ce voyage. Après avoir annulé fin mars notre voyage en Italie à cause du coronavirus, nous avons finalement décidé mi-juin que l’évolution de la situation avec le coronavirus nous permettait finalement de pouvoir faire ce beau voyage en Italie dont nous avions tant besoin. Bien évidemment, nous ne sommes pas partis sans réfléchir, nous avons pris nos renseignements, et bien que la situation continue d’évoluer de jour en jour, nous restons constamment attentifs à cette dernière dans l’avancée de notre voyage.

Puis-je voyager en Italie avec le coronavirus ?

Depuis le 3 juin, les ressortissants de l’Union Européenne peuvent entrer librement en Italie sans qu’aucune quarantaine ne leur soit imposée à leur entrée sur le territoire ou à leur retour en Belgique ou en France. La circulation entre les régions est permise, mais les mesures peuvent varier d’une région à une autre. Il est conseillé de consulter les sites officiels propres à chaque région avant de commencer son voyage. Dans tous les cas, si vous présentez des symptômes ou que vous avez été en contact avec une personne contaminée, vous être prié de ne pas voyager (logique!).

La situation sur place en Italie

Bien que les frontières italiennes aient rouvert début juin, les touristes sont encore très peu nombreux dans la botte, surtout dans le nord. Beaucoup de vols ont été annulés, et l’économie n’a repris qu’à demi teinte. Les informations diffusées par le gouvernement italien stipulent que « tous les restaurants et musées ont rouvert leurs portes », mais il est nécessaire de prendre ses propres renseignements (je vous conseille de téléphoner ou de consulter les réseaux sociaux plutôt que les sites), car certes les musées ont rouverts, mais avec des horaires différents que ceux exposés sur les sites officiels, et beaucoup de restaurants et hotels n’ont quant à eux, pas encore rouvert leurs portes.

Par exemple, lors de notre stop à Florence, nous avons du téléphoner à près de 10 restaurants avant d’en trouver un d’ouvert pouvant nous accueillir pour la soirée. Le lendemain, nous n’avons pas pu visiter le duomo qui était fermé (alors qu’il était indiqué ouvert en ligne), et une fois arrivés au Palais Pitti, nous avons découvert que le palais n’était accessible pour les visites jusque 13h30, alors qu’il était indiqué un autre horaire en ligne.

C’est une des régions de l’Europe qui a été le plus touchée par la pandémie, et en ce début juillet, on sent qu’elle n’en est pas encore guérie. Contrairement à la Belgique ou la France, les gens n’ont pas vraiment repris leur vie « comme si de rien n’était ». Les italiens respectent à la lettre les mesures qui leurs sont imposées, et font extrêmement attention. Ne jouez pas les touristes têtus en faisant n’importe quoi. On sent que le pays a été blessé.

Le port du masque est obligatoire partout, sauf en extérieur, la distanciation sociale reste de vigueur, et les italiens sont beaucoup plus prudents et respectueux de ces dispositions que dans nos pays. Ainsi, si vous n’avez pas de masque, vous ne pourrez pas mettre un pieds dans un espace intérieur. Dans les restaurants, vous ne pouvez le retirer qu’à table, et si vous vous déplacez dans le restaurant pour une raison quelconque, vous devez impérativement l’enfiler à nouveau. Pour rentrer dans un magasin, vous devez obligatoirement vous désinfecter les mains et pour certains restaurants et bars, vous devrez même signer des décharges de responsabilité ou des documents permettant de vous localiser et de retrouver les endroits que vous avez fréquenté (voir images).

Italie coronavirus

Ce que vous devez faire si vous voulez voyager en Italie

  • Enregistrez vous sur le site des affaires étrangères belges avant votre départ afin qu’ils vous localisent en cas de problème.
  • Portez le masque dans tous les espaces restreints et les transports en commun.
  • Respectez la distanciation sociale (de 2m en Italie).
  • Vous devez vous désinfecter les mains à chaque fois que vous entrez dans un nouvel espace fermé.
  • Vous devez vous inscrire sur ce site si vous partez en Sardaigne.
  • Vous devez vous inscrire sur ce site si vous partez dans les Pouilles.
  • Si vous présentez des symptômes (notamment une température supérieure à 37,5), vous êtes tenus de rester chez vous.
  • Il n’est pas nécessaire d’avoir fait un test avant votre départ, mais si vous avez été en contact avec une personne contaminée avant votre départ, faites en un pour éviter de contaminer des personnes lors de votre voyage.
  • Vous pouvez tenir un journal de bord des lieux que vous fréquentez et des personnes avec lesquelles vous entrez en contact si vous le désirez, mais ce n’est pas obligatoire.

Vous pouvez voyager, profiter de la vie et de ce merveilleux pays qu’est l’Italie (surtout qu’ils ont besoin que les touristes reviennent vous survivre !!). Mais soyez prudents, intelligents, et consciencieux dans vos déplacements.

Ce que tu pourrais aussi aimer

Commentaires

  1. Pastural
    1 mois 
    Répondre

    Bravo pour votre site.

  2. sophia
    1 mois 
    Répondre

    merci pour cet article , on songe à aller en toscane cet été . tu sais si les piscines des hôtels où vous êtes allés êtés fermées?

    • milkywaysblueyes
      4 semaines 
      Répondre

      Elles étaient ouvertes

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

Dernièrement sur Instagram